Rédaction Web

La voiture passe-partout

6 août 2015, 11:10
Même en dévers, le pilote reste à la verticale.
Même en dévers, le pilote reste à la verticale.
Ni kart, ni 4x4, le Swincar Spider est un véhicule remarquable, doté de 4 roues motrices et de capacités tout-terrain stupéfiantes. Chaque roue possède son propre moteur électrique de moyeu, suspendu de façon indépendante sur un arbre évoquant une patte d'araignée. Cela donne un engin qui gravit ou dévale aisément une pente de 70 %, franchit un dévers de 50 % ou monte en diagonale à travers des ornières si profondes que le véhicule semble sur le point de se disloquer en les parcourant. Heureusement il n'en est rien.
 
Les bras de suspension indépendants donnent à chaque roue un degré de mouvement vertical et d’inclinaison hors du commun. Même face à d'énormes ornières, le Swincar fait preuve d’une aisance totale. Sur les surfaces plus lisses, il se penche dans les virages comme un Piaggio MP3, mais avec une base plus large et plus stable et le surcroît de sécurité d'une roue arrière supplémentaire. Les quatre roues, actionnées hydrauliquement, sont également directrices et équipées d’un frein. Leurs moteurs sont pour l’instant de 1 ou 1,5 kW, alimentés par une batterie de 2, 4 ou 6 kWh selon les spécifications, placée sous les jambes du conducteur.
 
Après huit ans de travail sur leur véhicule récréatif silencieux et sans émission, Pascal Rambaud, Jérôme Arsac et Thierry James le jugent presque prêt pour la production. Outre une version à 2 places (vraisemblablement en tandem), ils projettent une version pour les usagers handicapés commandée à distance au moyen d’un manche.
Chargement des commentaires
articles apparentés