Elektor Team

L'AR Drone de Parrot : pour espionner son voisin

10 décembre 2013, 14:38
L'AR Drone de Parrot : pour espionner son voisin
L'AR Drone de Parrot : pour espionner son voisin

Vous avez toujours rêvé de savoir ce que faisait votre voisin(e) derrière sa haie dans son jardin ? Parrot a peut-être la solution avec son dernier bijou technologique : l’AR Drone 2.0.

Ce quadricoptère, puisque c’est ainsi qu’il s’appelle officiellement, se pilote à partir d’un iPhone ou d’un iPad. À son bord, une caméra haute résolution (720 points et 30 images par seconde) permet de ne rien perdre de ce qui se passe sous ses hélices, grâce à un objectif grand-angle. Le codage de l'image vidéo est au format HD H264. Bien sûr, si nécessaire l'appareil se contentera de prendre de simples photos.

Outre ses inévitables gyroscopes, l’AR Drone est muni aussi de capteurs de pression qui lui confèrent une stabilité en vol excellente et, si on lâche ses commandes, il se met de lui-même en vol stationnaire.

La haie de votre voisin est très haute, dites-vous ? Pas de problème, l'aéronef monte jusqu’à 30 m d’altitude grâce à ses quatre moteurs de 14,5 W chacun.

Pour piloter l’engin, son concepteur n'a pas lésiné sur les moyens. C'est même un déluge de technologie, avec pas moins de deux processeurs : un ARM Cortex A8 à 1 GHz pour les fonctions principales et un processeur de traitement du signal TMS 320 à 800 MHz pour le traitement vidéo.

Afin d’assurer la stabilité en vol et faciliter le pilotage, on ne dénombre pas moins de quatre capteurs : un gyroscope, un accéléromètre et un magnétomètre trois axes, sans oublier le capteur de pression déjà évoqué.

Reste à savoir si la vie de votre voisin(e) vous intéresse au point de justifier un investissement de l'ordre de 1000 € ? C'est en tout cas le prix de lancement annoncé pour cet engin qui ne manquera pas de trouver des applications plus intéressantes que l'espionnage de vicinité.

Chargement des commentaires
articles apparentés