Thomas Scherer

La puce (du chien de garde) veille sur la batterie

13 November 2019, 14:40
La puce (du chien de garde) veille sur la batterie
La puce (du chien de garde) veille sur la batterie
Une nouvelle puce à faible consommation d'énergie provenant des laboratoires de l'Université de Californie à San Diego va contribuer à ménager davantage voire à éliminer les piles d’alimentation dans des applications pour l’internet des objets et sur toutes sortes d'appareils mobiles. Cette puce ne réveille le dispositif qui en est équipé que lorsqu'il doit communiquer et remplir sa fonction, sans quoi elle l'inactive.
 
Cette solution convient bien aux applications dont la transmission de données est intermittente, comme c’est le cas généralement dans l’internet des objets ou pour des moniteurs de santé portables qui n'effectuent leurs mesures que quelques fois par jour. Dans l’état actuel de l'art, ces appareils ignorent quand exactement se connecter à un réseau. Ils se réveillent donc à intervalle régulier, même s'il n'y a rien à communiquer, et consomment donc inutilement.
Grâce à cette astucieuse puce de réveil, les chercheurs ont réussi à faire grimper de quelques mois à plusieurs années la durée de vie des piles des petits appareils IdO.
 
Gros plan de la puce de réveil. Photo : David Baillot/UCSD.

Puce de réveil

L'équipe de chercheurs californiens a publié ses résultats sous le titre A 22,3 nW, 4,55 cm2 Temperature-Robust Wake-up Receiver Achieving a Sensitivity of -69,5 dBm at 9 GHz dans le IEEE Journal of Solid State Circuits. Le récepteur de réveil est une puce extrêmement économe en énergie qui recherche en permanence un signal radio particulier dite signature de réveil qui lui indique quand réveiller son vassal endormi. Pour ça il ne consomme que 22,3 nW !

Les signaux de réveil fonctionnent à 9 GHz, c'est-à-dire dans le domaine des communications par satellite, du contrôle du trafic aérien et des radars de vitesse routiers. L'antenne et les autres composants hors la puce elle-même tiennent dans un boîtier minuscule. Son fonctionnement est fiable entre –10 et 40 °C, ce qui permettra de l'utiliser en plein air.
Chargement des commentaires...
articles apparentés