Elektor Team

Le drone livreur de pizza

10 décembre 2013, 14:38
Le drone livreur de pizza
Le drone livreur de pizza

Si vous envisagiez une carrière de livreur de pizza, il vaudrait mieux vous recycler maintenant, car au train où vole le progrès, vous risqueriez d’avoir bientôt de la concurrence dans votre nouveau métier. Et quelle concurrence ! À San Francisco, les livraisons de tacos (plat mexicain très en vogue dans la restauration rapide) par quadrocoptère (ou tétraptère) ont* commencé. Avec ces Tacocoptères, c’en sera bientôt fini des coursiers à vélo ou à motocyclette.

 

En Europe aussi, des machines volantes professionnelles (premiers modèles à 8400 € chez l’allemand microdrones.com) sont mises en œuvre à mi-chemin entre les engins militaires de l’armée américaine et les « jouets » à quelques centaines d'euros. Selon le modèle, ces robots volants tiennent en l’air une heure durant et peuvent transporter environ un kilogramme de charge. Le pilotage est manuel ou automatique, en fonction des besoins. Dans certains pays, police et pompiers les utilisent déjà. Équipés de différents capteurs dans le cadre de projets pilotes, ces drones ont montré leur efficacité pour la surveillance de grands événements ou pour la cartographie et l'arpentage, ou encore pour analyser les dégagements de gaz au-dessus d’un incendie. Ce ne sont pas les idées qui manquent. Le potentiel d'application des drones est immense.

La présence de ces engins dans notre vie quotidienne n’est plus qu’une question de temps.

Et d’obstacles juridiques à surmonter ou à supprimer. Les dispositions actuelles interdisent dans beaucoup de pays l'utilisation à des fins commerciales d’aéronefs sans pilote.

Ce qui est bien compréhensible, compte tenu du danger potentiel que constituent des robots volants, surtout chargés de boulettes farcies.

En autorisant récemment la circulation sur la voie publique de voitures sans chauffeur de Google, l’état américain du Nevada pourrait bien avoir ouvert une brèche par laquelle s’engouffreront tôt ou tard les drones commerciaux.

 

* en fait, ce projet barjo n'a pas (encore) atteint la maturité suffisante pour une exploitation commerciale effective.

Chargement des commentaires
articles apparentés