Eric Bogers

Le retour des petits circuits - 9e épisode

15 janvier 2020, 07:09

Interrupteur crépusculaire simple

idée: Elex 

Comme son nom l’indique, l’interrupteur crépusculaire allume automatiquement une lampe, ou un autre appareil, dès que l'obscurité s'installe. C’est confortable quand vous êtes dans les parages, et quand vous n’êtes pas là c’est dissuasif pour les cambrioleurs en maraude.
Le schéma de la figure 1 montre que ce n’est pas bien compliqué.

 
Figure 1. Attention,  quand il est relié au réseau électrique, il règne une tension de 230 V sur ce circuit !

L’élément le plus important, c’est le composant sensible à la lumière, ici une photorésistance, qui détectera le crépuscule. R2 est appelé LDR pour Light Dependent Resistor. Moins elle est éclairée, plus sa résistance est forte. C’est simple comme bonsoir. La résistance au courant alternatif présentée par le réseau que forment C1, R1, C2, R2 et P1 dépend de la lumière qui frappe R2. La tension de 230 V du réseau électrique règne aux bornes de ce réseau. Au fur et à mesure que la lumière incidente baisse, la résistance de R2 augmente, et de ce fait la tension à la jonction de R1 et C2 aussi.

Vient le seuil, réglable avec P1, où la tension alternative présente à ce point de jonction atteint environ 30 V, de sorte que le diac D1 devient conducteur. Aussitôt, le triac Tri1 reçoit une impulsion de déclenchement et commence à conduire : la lampe s'allume.
Comme l'ensemble du circuit est sous la tension du réseau électrique de 50 Hz, le triac reçoit une impulsion de déclenchement à chaque demi-période de la tension alternative. Le triac se bloquera donc à chaque passage par zéro de l’onde, puisque si la tension devient nulle, il ne circule plus de courant et il sera réamorcé dès que la tension remonte après le passage par zéro. Ce cycle d’allumage et d’extinction se répète cent fois par seconde (50 Hz).
La fonction du diac est d’assurer que le triac reçoive une impulsion de déclenchement bien définie, ce qu’il fait avec l’aide du condensateur C2. Au moment où le triac commence à conduire, le condensateur agit comme un court-circuit de sorte que la tension aux bornes du diviseur de tension photosensible est réduite à zéro.

Construction

Comme ce circuit est raccordé au secteur, il présente un danger mortel. Il ne faut pas vous lancer dans la construction qui si vous êtes conscient des risques et si vous connaissez toutes les précautions à prendre. Un tel montage doit impérativement être logé dans un coffret en plastique, fermé, avec éventuellement une fiche secteur moulée. En cas de doute, montrez votre circuit à un électricien/électronicien expérimenté avant de le connecter !
 

Chargement des commentaires...
articles apparentés