Thomas Scherer

Le rêve de la voiture volante

29 juin 2017, 08:37
Voler est merveilleux et l’humanité a toujours tourné avec envie ses yeux vers le ciel où s'ébattent sans effort les oiseaux... Selon la mythologie grecque, Icare a été le premier à y succomber. Plus récemment, à la fin du XIXsiècle, Otto Lilienthal a conçu de fantastiques deltaplanes... Et où en serions-nous sans la contribution des frères Wright ? Les tentatives n'ont pas manqué au fil des années pour créer un véhicule capable de se déplacer autant sur le bitume que dans les airs. Un rêve désormais devenu réalité…

La société néerlandaise PAL-V vient en effet de créer un véhicule biplace en tandem, fonctionnant comme une voiture au sol et transformable en engin volant en quelques minutes. Le modèle Liberty de ce véhicule, baptisé PAL-V (Personal Air and Land Vehicle), est pour l’essentiel un autogire tricycle doté d’une aérodynamique étudiée, et équipé d’une hélice propulsive. Le rotor principal se replie et se déploie automatiquement selon les besoins. Grâce à sa forme, son train tricycle inclinable et son rotor pliable, ce véhicule peut non seulement voler, mais également rouler sur des routes normales. Et le passage du mode aérien au terrestre ne prend que quelques minutes. La distance de décollage est d'environ 180 m, pour une distance d'atterrissage sensiblement plus courte (30 m), courante pour ce type d'appareil, car le retour au sol s'apparente à celui d'un hélicoptère. Selon PAL-V, toutes les tracasseries administratives ont été résolues et les sésames nécessaires à la conduite et au pilotage sont conformes à la réglementation. Le prototype vole depuis un an et la préproduction est en cours, ce qui permettra la fabrication en série dès l'année prochaine.

 
Vidéo du démarrage et du vol du modèle Liberty. Image et vidéo : PAL-V.

Chapeau bas aux ingénieurs de PAL-V pour cette merveille technique ! Pour autant, je m'interroge au sujet des prévisions marketing, qui me semblent excessivement optimistes. Pris dans les bouchons, j'ai souvent rêvé de pouvoir m’envoler, mais il ne suffira jamais d'un simple bouton sur un tableau de bord pour passer de la conduite au vol. Pour faire décoller cet oiseau, vous devrez effectuer une formation, obtenir un permis et disposer de terrains d'aviation. De plus, tout vol impose une préparation de l'itinéraire pour respecter la réglementation des espaces aériens contrôlés et connaître les conditions météo sur le trajet. Ce qui est superflu au sol. De plus, imaginez un instant qu'il soit possible de produire ce type de véhicule à un prix abordable pour tous. Compte tenu des infrastructures d'aviation existantes, je crains que le trafic aérien ne soit quelque peu chaotique...

Cependant, pourquoi la technologie qui a permis de créer des voitures sans conducteur ne pourrait-elle pas s’appliquer aux engins volants, sans aucune intervention du pilote ? Le modèle de base Liberty de PAL-V est en vente au prix de 399 000 $ (environ 360 000 €) et l'entreprise prospecte.

Autant commencer à économiser dès maintenant…

 
Chargement des commentaires
articles apparentés