Elektor Team

Les premiers mots du Minuum

10 décembre 2013, 14:38
Les premiers mots du Minuum
Les premiers mots du Minuum

Pour certains d’entre nous, utiliser un stylo ou un crayon est devenu chose rare et parfois même douloureuse. Cela dit, en matière de vétusté le clavier n'est pas de toute fraîcheur. Les standards QWERTY ou AZERTY datent du XIXe siècle et leur agencement a été créé afin de limiter les carambolages entre les tiges métalliques des touches d’une machine à écrire. Mais en version numérique, le principal problème de ces claviers est devenu la taille qu’ils occupent sur un écran tactile !

Avec leurs airs de LEGO DUPLO®, ces fenêtres de lettres pourraient faire un retour chariot et être remplacées par une invention logicielle comme Minuum. Oui, c’est bien son nom ! Il vient d’être lancé en version bêta sous forme d’application APK/Android mise entre les mains des contributeurs qui ont investi pour son avenir lors d’une campagne de production participative. Pour le moment encore au stade du laboratoire, cet outil risque fort de trouver sa (petite) place sur l’écran de beaucoup de nos terminaux tactiles.

Pour ce faire, les programmeurs de Minuum ont simplement poussé plus loin l’idée de la saisie prédictive et de l’acceptabilité d’erreurs, en « aplatissant » le clavier sur une seule ligne tout en respectant la disposition classique des touches des standards QW & AZ ERTY. C’est la position du doigt sur une et même ligne qui en combinaison avec la position précédente et la suivante prédira un mot. C’est bien sûr avec un logiciel d’interprétation performant que cette invention prend vraiment forme. Mais après tout, puisque nos appareils de poche si puissants utilisons-les ! 
Les perspectives sont larges pour le Minuum, car il va probablement aussi ouvrir les portes de l'alphabétisation à des accessoires non dédiés à cet usage, mais équipés de gyroscopes et d'accéléromètres et autres capteurs permettant de se déplacer sur cette ligne. Ça va remuer !

Chargement des commentaires
articles apparentés