Elektor Team

Linux pour les électroniciens : la « révolution accidentelle »

10 décembre 2013, 14:38
Linux pour les électroniciens : la « révolution accidentelle »
Linux pour les électroniciens : la « révolution accidentelle »

Savez-vous ce qu'est la « révolution accidentelle » ?

Ce sont les termes que Linus Torvalds, le créateur de Linux, utilise pour qualifier son invention.

C'est précisément sous le signe de cette révolution accidentelle que nous plaçons le numéro de mai 2012 d'Elektor qui paraît la semaine prochaine. Dans ce magazine, le 407e du nom, paraît le premier d'une série d'articles dans laquelle Elektir invite les électroniciens à embarquer Linux dans leurs applications. Oui, c'est ça Linux pour les électroniciens !

 

Pour mettre fin au gaspillage d’énergie dans l’auto sous la forme de résistances ballast simulant la forte consommation d’une ampoule ordinaire quand celle-ci est remplacée par une lampe à LED, ce nouveau numéro d'Elektor propose également une charge fictive grâce à laquelle le témoin de défaut d’éclairage ne s’allumera plus sur le tableau de bord de l'auto. Un montage astucieux, conçu pour les passionnés d'électricité automobile.

 

Dans un tout autre genre, nous avons accordé pas moins de sept pages de ce numéro à un projet étonnant de télémesure et communication pour résidence secondaire, qui recycle astucieusement un bon vieux modem analogique comme nous en avons tous au fond de nos placards. Pas besoin d’une connexion internet ! Ce système de collecte d'informations à distance sur PC et de communication par la ligne téléphonique vous permet de garder un œil, à l’autre bout du pays, sur la température, l'ensoleillement ou la pression près de votre maison, ou d’y commander un appareil et de transmettre l'état d'une alarme.

 

Dans un tout autre registre, vous trouverez encore dans ce numéro une régulation de précision pour 6 ventilateurs de PC, pilotée par les indications de plusieurs thermomètres. La configuration et la surveillance se font par logiciel, évidemment, via l’USB.

 

Vous ne savez ou ne voulez pas savoir programmer ? Arduino et LabVIEW sont donc faits pour vous ! Entre eux, vous trouverez LIFA, une interface LabVIEW pour Arduino. Découvrez comment faire marcher Platino (= l'Arduino d'Elektor) sous la baguette de LabVIEW.

 

Ceci n'est qu'une partie du sommaire du numéro de mai qui arrive dans votre boîte à lettres si vous êtes abonné. Au courant de la semaine prochaine il sera disponible en kiosque.

Chargement des commentaires
articles apparentés