Elektor Team

Longue vie aux ondes longues

10 décembre 2013, 14:37
Longue vie aux ondes longues
Longue vie aux ondes longues

Le Wi-Fi fonctionne sur 2,4 GHz, les stations de radio en modulation de fréquence travaillent dans la bande de 80 à 108 MHz et les radios à ondes courtes et moyennes utilisent des fréquences encore plus basses. Certains d’entre nous utilisent encore régulièrement des postes de radio qui pour d’autres sont des antiquités parce qu’ils captent les ondes longues. On y trouve encore des stations très écoutées, à commencer par France Inter, la BBC, Deutschland Welle et quelques postes commerciaux où l’on vous débite des âneries truffées de publicité, à moins que ce ne soit l’inverse.

Mais les ondes électromagnétiques ne s’arrêtent pas là et l’on peut descendre beaucoup plus bas en fréquence. Les sous-marins par exemple communiquent pendant l'immersion par fréquences extrêmement basses. Même si vous n’avez pas de sous-marin sous la main, il est possible d’expérimenter avec ces fréquences ultra basses. Il suffit d’un ordinateur avec sa carte-son, un petit logiciel et un long fil d'antenne. Le logiciel s’appelle Speclab et peut être téléchargé à l'adresse indiquée ci-dessous. Ce site fournit d’ailleurs quelques informations intéressantes sur la réception des ondes ultra longues. Il suffit d'installer le logiciel (très facile, l'assistant d'installation vous guide), de brancher un long fil (30 m ou plus !) comme antenne à la carte-son et de lancer le logiciel.

 

Speclab est très complet. Il transforme votre écran en cascade multicolore de fréquences et de forces de signaux et il a des dizaines de paramètres à manipuler. Si cela vous intéresse, faites une recherche sur l'internet sur le mot-clé lowFER. Vous serez parti pour un bon moment dans un univers passionnant. Le monde des ondes est fascinant, car si l’homme produit et utilise des ondes électromagnétiques de toute longueur, de l’ultra longue à l’ultra courte, il n’est pas le seul à le faire. Il y a bien d'autres sources de rayonnement, comme par exemple les tremblements de terre, les tornades et d'innombrables perturbations dans l'atmosphère. Certains amateurs parlent même de « Radio Terre ».

Chargement des commentaires
articles apparentés