Mal au dos ? Optez pour le siège intelligent...

18 juin 2018, 17:33
Une partie de ping-pong ?
Une partie de ping-pong ?
Il est manifeste qu’une position assise prolongée a des effets néfastes sur notre corps. En réalité, la plupart d’entre nous passons beaucoup trop de temps assis. À long terme, s'asseoir pour se nourrir, conduire pour aller travailler, participer à des réunions, utiliser des claviers au bureau, regarder des émissions de télévision ou des films chez nous n'est pas très bon pour notre santé. Faute d'exercice, le risque de problèmes cardio-vasculaires s'accroît, tout comme la possibilité de surcharge pondérale, d'hypertension et de lombalgie.

Un coach personnel au service des bonnes postures

Pour rompre le cercle vicieux des douleurs et des problèmes de santé provoqués par les postures inappropriées et l’inactivité, il est indispensable de faire un effort conscient pour exercer et tonifier ses muscles en position debout et assise. Pour encourager ce comportement vertueux, les chercheurs de la Fraunhofer-Gesellschaft (IAO - Institut de génie industriel et ISC - Institut de recherche sur les silicates) ont développé un siège spécial qui joue le rôle de coach personnel en détectant les niveaux d'activité et les postures. L'outil vous propose ensuite un entraînement sous forme d'exercices et de jeux interactifs.
Le siège est équipé de capteurs de pression pour calculer la position du corps à partir de la répartition des masses et utilise des LED de couleur (ou une application) pour vous donner des retours sur votre posture. Selon Truong Le, scientifique de l’IAO Fraunhofer, « de nombreux entretiens ont été menés avec des patients souffrant de lombalgies mais aussi avec différents responsables d'entreprises et experts. Nous avons alors constaté l'existence d'une forte demande de mobilier pour améliorer la santé des personnes assises concernant les douleurs du dos ».

Des capteurs de pression pour calculer la répartition des masses

En mode standard, les capteurs de pression mesurent la répartition des masses sur le siège pour identifier une posture incorrecte, par exemple une inclinaison inadaptée ou une position identique maintenue trop longtemps. Les données issues de capteurs sont évaluées et transmises à un PC, un ordinateur portable, une tablette ou un smartphone. L'utilisateur reçoit également un retour d'information directement sur le siège. Sur demande, un écran peut afficher des statistiques correspondant à une période donnée. Une vidéo permet aussi de montrer une posture assise ou un angle du corps considérés comme problématiques. Le cas échéant, le siège pourra demander à l'utilisateur de modifier sa posture. Avec l'aide d'un assistant vidéo, les utilisateurs peuvent effectuer un programme d'exercices que les capteurs enregistreront également.

Souples et sensibles, les capteurs de pression peuvent être incorporés à la surface d'un très large éventail de matériaux notamment les tapis, les garnitures intérieures d’un véhicule et le volant. Les chercheurs de l’IAO Fraunhofer ont fait la démonstration d'un siège intelligent dans une application de cette technologie. Il permet de détecter les mouvements des hanches, puis les utilise pour contrôler une raquette à l'écran lors d'une partie de tennis de table...
 
Source : Fraunhofer
Chargement des commentaires...
articles apparentés