Elektor Team

Marre des pavés !

10 décembre 2013, 14:38
Marre des pavés !
Marre des pavés !

Digi-Key Corporation, distributeur de composants électroniques d’envergure mondiale et concurrent de RS Components, Mouser ou Farnell pour ne citer qu'eux, a récemment annoncé l’arrêt immédiat de toutes les versions imprimées de ses catalogues (des pavés !) et du magazine TechZone. Ceux-ci sont désormais disponibles exclusivement en ligne. Ce choix du tout numérique constitue une étape décisive de la transformation de Digi-Key en distributeur intégralement en ligne.

 

Quelques clics suffisent aux pour accéder aux informations et aux quantités en stock de millions de produits distribués par l’entreprise, tous livrés à partir du même site géographique. L’offre en ligne de la société comprend entre autres un catalogue interactif, un gestionnaire de nomenclature, la revue interactive TechZone, les vidéos Another Geek Moment pour la présentation des produits, une barre d’outils Digi-Key, un centre de communications mobiles et de réseaux sociaux ou encore une bibliothèque de conceptions de référence.

 

Chez Elektor nous aimons bien les gros catalogues des distributeurs de composants, non seulement parce qu'ils servent à mettre nos écrans à la bonne hauteur et à caler portes et fenêtres quand il y a du courant d'air, mais aussi parce qu'ils permettent à la fois de trouver facilement un équivalent d’un composant obsolète ou difficile à trouver, et nous aident aussi à repérer visuellement le composant (surtout électromécanique) qui pourra faire l’affaire. Ces catalogues vont nous manquer. À quand le site en ligne vraiment pratique ? Les autres distributeurs devraient-ils suivre l’exemple de Digi-Key ? Faut-il renoncer définitivement au papier ? Aussi pour le magazine et les livres d'Elektor ?

 

Votre avis nous intéresse et intéressera 
sans doute les autres lecteurs

 Écrivez-vous, écrivez-vous !
Votre témoignage sera publié ici-même

 

Reçu de Michel P. jeudi 2 juin à 17h30

Argh! Supprimer les catalogues "papier", mais quel dommage.

Difficile de commander en ligne le produit que le moteur de recherche du catalogue est incapable d'identifier! J'ai vécu tout récemment cet épisode frustrant: je savais (pour l'avoir vu sur la version papier du catalogue) que tel distributeur avait à son catalogue un certain modèle de silent bloc, impossible de le trouver en ligne sur le site dudit distributeur...

La version papier a un coût indéniable, mais que c'est pratique!

MP

 

Reçu de Hubert C. vendredi 3 juin à 9h31

L'abandon du catalogue papier est une bonne chose du point de vue environnemental. Dans le premier temps on y perdra quelques facilités, certaines habitudes devront être remplacées par les nouveaux outils, au début plutôt moins efficaces. Dans un deuxième temps les sites seront obligés de s'améliorer pour répondre aux besoins exprimés et on devrait retrouver l'efficacité du papier. Il faudra pour cela inventer des moyens de marquage des pages consultées, conservé sur les nouveaux catalogues (ça c'était une galère avec le papier) Il faudra être en mesure de charger des pages du catalogue électronique pour les imprimer quand leur usage est intense. Le catalogue pavé dont on ne consultait que quelques pages sera remplacé par un catalogue autoconstitué chez l'utilisateur au fil des pages consultées (pour ne pas remplacer le gâchis environnemental du papier par la consommation d'énergie des serveurs) Les idées et les outils logiciels viendront avec le temps.

 

Profitons au mieux des "bons cotés" du progrès !

Hubert C.

 

Reçu de Bernard L. vendredi 3 juin à 9h51

Je pense que ce serait bien que ces catalogues continuent à exister, par exemple sur une base de publication de une fois tous les 2 ou 3 ans, car ils sont une base incontournable pour la recherche de composants, contrairement aux “e-catalogues” beaucoup moins faciles à ‘feuilleter’. Eventuellement les faire payer ??

Si on veut des données plus récentes, des nouveautés, commander, on peut alors consulter sur le “e-catalogue” puisque l’on a pu dégrossir la recherche.

Bernard L.

 

Reçu de Jean-Marc E. vendredi 3 juin à 10h35

Je suis POUR les catalogues papier

le seul moyen de COMPULSER , de FEUILLETER c'est le papier

survoler des  centaines de pages et s'arreter en 1/10 de seconde sur une photo qui attire l'oeil

aucun site ou fichier pdf ne peut (encore?) le faire

 

mon magasin palois (distronic que je salue) s'est récemment affilié à electronique diffusion

et ma donné le pavé en question

ma frequentation et mes dépenses sont en nette augmentation

des composants dont je n'aurais jamais eu l'idée de taper la référence dans le moteur de recherche

du site (qui l'a probablement en stock) me sont apparu et ont déclenché mon achat.

 

les sites de ventes sur internet sont évidemment très pratiques

mais ils excellent sur qques centaines de références

passé qques milliers, le temps perdu à balayer ou chercher décourage un peu

 

Le même cas se retrouve pour les prospectus publicitaires

en mail : temps de lecture 5s maxi

en papier dans la boite aux lettres : temps de lecture facilement 1 min ou 2

 

Je termine avec une objection sur l'argumentaire écologique:

le papier est recyclable et son recyclage n'est jamais mis en balance avec le recyclage des tours, des écrans, des portables,des imprimantes, des cartouches ...et de l'électricité que tout cela a consommé. 

 

 

Reçu de Grégory E. vendredi 3 juin à 11h03

Oser aborder ce thème, c'est jeter un pavé dans la mare... :-)

Moi je suis pour les cinq zéros : zéro papier, zéro défaut, zéro panne, zéro stock, zéro délai.

- "Laisser parler les p'tits papiers" ? NON !

- La dématérialisation de tous les documents papier ? OUI !

Grégory E.

 

Reçu de Jacques Z. vendredi 3 juin à 11h21

Une telle décision devrait faire suivre une meilleure navigation dans la recherche sur ses sites en ligne.

Que se soit Digi-Key, Farnell ou RS (principaux fournisseurs pour moi), s’est un vrai calvaire de rechercher un produit sur ces sites en ligne. Ce que l’on met 1 heure en recherche en ligne, met moins de 5 minutes dans les catalogues.

Jacques Z.

 

Reçu de Bernard J. vendredi 3 juin à 14h46 

Comme vous j'aime les catalogues, même gros, parce que il y a plusieurs types de recherche :

  1. La recherche d'un composant défini de façon relativement précise. Par exemple "LM317" ou "régulateur de tension positive ajus
Chargement des commentaires
articles apparentés