Jan Buiting

Microsoft contraint de construire sa propre centrale électrique

17 octobre 2017, 10:31
Microsoft contraint de construire sa propre centrale électrique. Image : datacenterdynamics
Microsoft contraint de construire sa propre centrale électrique. Image : datacenterdynamics
Situé à Clondalkin, en Irlande, le parc d’activité Grange Castle abrite les centres de données exploités par Microsoft, Google et d’autres géants de l’internet. Cette concentration d'installations et leur déploiement relativement rapide ont imposé des contraintes énormes au réseau électrique local. La demande d’énergie est telle que l’ESB, opérateur public d'électricité en Irlande, a calculé qu'un seul centre de données de taille importante consomme autant d’énergie qu'une grande ville régionale comme Drogheda. De plus, la demande en électricité va augmenter du fait du nombre « sans précédent » de nouveaux centres de données prévus.

Microsoft exploite quatre centres de données sur le parc d’activité de Grange Castle. L’an passé, la firme a reçu l’autorisation de préparer la construction de quatre autres sur le site, avec un coût estimé dans la région à 900 millions d'euros. EirGrid, compagnie semi-publique chargée de la gestion du réseau électrique en Irlande, a confirmé que l'infrastructure interne et externe au parc d'activité « pouvait difficilement répondre aux besoins d'énergie des centres de données ». Une expression diplomatique signifiant que l'opérateur ne peut en aucun cas garantir la fourniture de l'énergie nécessaire aux pics de demande.

Microsoft a l'intention d'installer 16 générateurs à gaz sur le site de Clondalkin, à l'ouest de la capitale Dublin. L'installation de production électrique est conçue pour assurer les 18 mégawatts nécessaires pour un seul des centres de données géants présents sur le site. Cette énergie serait suffisante pour alimenter l'équivalent de près de 18 000 logements.

Au cours des dernières années, Microsoft, Amazon, Google et Facebook ont investi des milliards d’euros dans des centres de données en Irlande. Cependant, l'année dernière, Cathriona Hallahan, Directrice générale de Microsoft Irlande, a fait part au gouvernement de sa préoccupation quant à la sécurité de l'alimentation en énergie en Irlande pour faciliter la poursuite du déploiement de ces installations.

Source : Irish Independent

 
Chargement des commentaires
articles apparentés