Jan Buiting

Modélisation mathématique d’un convertisseur Buck

5 mars 2016, 22:29
Je commence par où ?!
Je commence par où ?!
Lorsqu’on conçoit un convertisseur Buck synchrone, il peut être utile de disposer de sa représentation mathématique. Les équations du modèle permettent de comprendre le système en profondeur, de voir ses limites et quelles sont les caractéristiques conformes ou non aux spécifications.



L’autre avantage du modèle mathématique est de fournir des graphiques que les commerciaux et responsables peuvent appréhender d’un seul coup d’œil, par exemple un graphe en 3D montrant les pertes en fonction de la fréquence de découpage et du courant. Avec ce type de représentation, les performances du système apparaissent de façon claire. Et soyons honnête, un tel graphe sera toujours plus sexy que les équations exprimant les pertes :



 
 
Le choix de la fréquence de découpage détermine les dimensions du circuit imprimé, la valeur et la nature des composants, ainsi que le rendement de l’alimentation. Le modèle est décrit sur cette page. [HM]
 
Chargement des commentaires
articles apparentés