Elektor Team

Module USB 2.0 pour remplacer le bon vieux connecteur DB9 RS232

10 décembre 2013, 14:38
Module USB 2.0 pour remplacer le bon vieux connecteur DB9 RS232
Module USB 2.0 pour remplacer le bon vieux connecteur DB9 RS232

Bonnes nouvelles de Future Technology Devices International Limited,  mieux connu de nous sous le nom FTDI, qui a annoncé ce 19 mai la disponibilité de sa gamme de modules de conversion DB9-USB-RS232, susceptibles de substituer une interface USB 2.0 directement à un connecteur RS232 DB9 sur des cartes existantes. L'empreinte du module correspond à celle d'un connecteur standard DB9 à 9 broches et le connecteur USB utilisé est du type «mini-B". D'où résulte un encombrement extrêmement réduit. Voilà donc la méthode la plus rapide et la plus simple pour remplacer, sans aucun autre changement, une interface RS232 à connecteur DB à 9 broche  par une connexion USB 2.0. Le prix unitaire est de l'ordre d'une vingtaine de dollars.


Il existe deux versions du module DB9-USB-RS232, à utiliser selon que le connecteur DB9 à remplacer est mâle ou femelle. Ces modules feront le bonheur de tous les utilisateurs confrontés à des problèmes de connexion à un PC moderne de leurs systèmes établis de longue date autour d’une communication sérielle au standard RS232. Le cycle de vie de ces systèmes, compromis jusqu’ici par leur inadéquation à l’appareillage moderne dépourvu d'interface idoine, benéficiera désormais d'un sursis par l'introduction d'une interface USB 2.0.

Pour effectuer la conversion entre RS232 et USB, lLes modules DB9-USB-RS232 utilisent le populaire convertisseur FT232R de FTDI. L’alimentation du module est assurée par la connexion USB 2.0. Le taux de transfert maximum est de 1MBits/s sur l'interface RS232.
Fourni par FTDI avec les modules DB9-USB-RS232, le logiciel de commande libre de droits permet d'intégrer dans une application existante la nouvelle interface sous la forme d'un port COM virtuel, offrant ainsi rapidité et facilité d'installation sans recours à des pilotes personnalisés tout en évitant la refonte des logiciels existants. La compatibilité est assurée aussi bien avec les systèmes Microsoft que Linux ou Mac OS. 

Chargement des commentaires
articles apparentés