Elektor Team

Moteur de recherche heuristique Wolfram Alpha : Artificiel? On dirait que oui. Intelligen

10 décembre 2013, 14:37
Moteur de recherche heuristique Wolfram Alpha : Artificiel?
Moteur de recherche heuristique Wolfram Alpha : Artificiel?

Wolfram Alpha est en ligne depuis quelques jours et il n’en faut pas plus pour que tous les mordus d’Internet soient excités comme des puces et ne tarissent pas d’éloges à son sujet. Certains n’hésitent même pas à écrire que Google est menacé. Comme il s’agit de toute évidence de deux approches totalement différentes, ils y vont sans doute un peu fort.

Wolfram Alpha, conçu par le scientifique Stephen Wolfram, n’est pas en effet un moteur de recherche comme Google qui se contente d'interroger son immense base de données de contenus de sites pour en extraire les plus pertinents. C’est au contraire un logiciel mêlant moteur de recherche et intelligence artificielle afin de proposer directement la ou les réponses aux questions posées. Ces réponses sont d'autant plus pertinentes que les questions impliquent des calculs, ce qui est logique pour un computational knowledge engine. Son auteur parle de « savoir organisé » ou bien encore de « recherche heuristique » mais n'en dit pas beaucoup plus.

Vous pouvez théoriquement interroger Wolfram Alpha en langage naturel, en anglais, et obtenir la ou les réponses qu’il estime pertinentes. Les démonstrations proposées sur le site ont de quoi convaincre et méritent le détour. Faites aussi vos propres essais. Ils tempèreront probablement votre enthousiasme initial. Si vous demandez par exemple qui sont Chirac, Mitterrand et Sarkozy, vous apprendrez que les deux premiers sont chefs d’état, mais que Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa n’est qu’homme politique.

Que Wolfram ne connaisse pas encore la glorieuse destinée de Sarkozy ni celle d'Elektor d'ailleurs, on le lui pardonne, mais il est plus frustrant que les microcontrôleurs PIC ou AVR lui soient, à ce jour, totalement inconnus.

Wolfram Alpha et Google ne sont pas directement concurrents. Google et bien d'autres sources d'ailleurs n’ont de souci à se faire que si Wolfram Alpha s’améliore rapidement. Ce n'est encore que le premier pas d'un projet à long terme.

En attendant, si les contrôleurs AVR vous intéressent, sachez qu'Elektor vient de mettre sous presse un nouveau livre intitulé Programmation en C des microcontrôleurs RISC AVR. Son sous-titre est Initation - Pratique - Perfectionnement. La combinaison du langage C et des processeurs actuels d'ATMEL, conçus pour lui, constitue une plate-forme durable sur laquelle on peut s'engager sans risque d'obsolescence rapide. Ce livre de 248 pages sera disponible mi-juin.

Si d'ici là vous trouvez dans Wolfram Alpha  des réponses intéressantes aux questions que vous aurez posées, n'hésitez pas à nous en faire part, nous les publierons ici.

Chargement des commentaires
articles apparentés