Elektor Team

Nouvel ampli d'instrumentation dur à cuire

10 décembre 2013, 14:38
Nouvel ampli d'instrumentation dur à cuire
Nouvel ampli d'instrumentation dur à cuire

Les semi-conducteurs, on le sait, n’aiment pas les températures élevées qui, avant de causer leur destruction pure et simple, conduisent généralement à une détérioration progressive de leurs caractéristiques. Celle-ci est d’autant plus grave lorsqu’il s’agit d’amplificateurs d’instrumentation, utilisés habituellement pour amplifier les signaux issus de capteurs à sorties différentielles.

C’est donc un composant particulièrement original que nous propose Analog Devices avec l’AD8229 puisque, outre le fait d’être un amplificateur d’instrumentation de très bonne facture, il présente la particularité de conserver ses caractéristiques jusqu’à une température de fonctionnement de 210 °C, à laquelle nombre de ses homologues ont rendu l’âme depuis longtemps !

Grâce à des processus de fabrication particuliers, cette température maximum de fonctionnement très élevée n’affecte en rien ses autres caractéristiques. Le bruit de l’amplificateur n’est en effet que de 1nV par racine de Hz et son taux de réjection de mode commun atteint les 126 dB pour un gain de 100.

Ce gain justement est programmable au moyen d’une simple résistance externe entre 1 et 1000 tandis que la bande passante à gain unitaire atteint les 15 MHz pour une vitesse de variation en sortie (slew rate) de 22 V/µs.

Alimenté sous une tension symétrique comprise entre +/- 4 et +/- 17 V il dispose en outre d’une possibilité de décalage volontaire de sa tension de sortie afin de faciliter sa liaison avec des convertisseurs analogiques/digitaux unipolaires par exemple.

Hélas tout cela a un prix à l'image des températures supportées : 120 $ unitaire (environ 100 euros) par 1000 pièces de surcroît !

Chargement des commentaires
articles apparentés