Jan Buiting

Record : un PC à 16 bits de 10 m de large !

30 janvier 2017, 15:25
Ordinateur 16 bits en composants discrets. Photos : James Newman
Ordinateur 16 bits en composants discrets. Photos : James Newman
Si vos tiroirs sont remplis de milliers de composants qui s'ennuient (il en faudra quand même 42 000), vous pourriez les assembler, comme l'a fait James Newman, en un ordinateur, à condition d'avoir beaucoup de place. Quand on lui demande quelle mouche l'a piqué, son créateur explique : « Au départ, c'était juste pour mieux connaître les transistors, mais ma curiosité s'est emballée. ».

Voici des chiffres qui laissent songeur :
  • unité centrale à 16 bis avec 4 registres à usage général ;
  • 1 compteur de programme ;
  • 1 registre d'état de l'unité centrale ;
  • 1 pointeur de pile ;
  • mémoire de travail de 256 octets (27 000 transistors) ;
  • alimentation de 500 W ;
  • unité centrale  : 15 300 transistors, dont 8500 pour piloter des LED ;
  • cycle UC maximal à 20 kHz, typique 8 kHz ;
  • 272 300 points de soudure (exécutés manuellement) ;
  • 50 500 résistances ;
  • 10 500 LED ;
  • poids : environ 500 kg ;
  • coût : en gros 44 000 € ;
  • James est célibataire et britannique.

Voir c'est savoir

La pensée de Newman ne manque pas d'originalité : « On aura beau observer un ordinateur, rien ne transparaît de son fonctionnement. Ce que je voulais, c'était y pénétrer pour comprendre. Faute de potion magique pour réduire ma taille et explorer l'intérieur d'une puce, j'ai fait l'inverse : agrandir l'ordinateur pour dévoiler son intimité. En y adjoignant des LED partout où c'est possible et utile, j'ai pu littéralement VISUALISER le parcours et la transformation des données ainsi que le travail de la logique. Le résultat est grandiose. »
En effet, l'activité du bus d'adresse lors de l'exécution d'une simple commande MOVX est un vrai feu d'artifice !
  
Lors de notre rencontre, j'ai suggéré à James d'ajouter une unité de calcul en virgule flottante pour augmenter la capacité de sa très encombrante machine. Pour faire simple, il n'aurait qu'à planquer derrière le panneau de l'unité centrale (1,5 m de large !) un coprocesseur Intel 387. Le monstre ne consommerait que quelques watts de plus et personne n'en saurait rien (sauf les lecteurs d'Elektor), mais il a fait mine de n'avoir rien entendu.
 

L'ordinateur géant, devenu trop encombrant pour l'appartement de James, est désormais exposé au Centre for Computing History de Cambridge.
Chargement des commentaires
articles apparentés