Elektor Team

PET, Commodore C64 et Atari ST : orphelins

10 décembre 2013, 14:38
PET, Commodore C64 et Atari ST : orphelins
PET, Commodore C64 et Atari ST : orphelins

Nous sommes nombreux à avoir eu entre les mains et même utilisé avec plaisir et peut-être admiration des produits dans la conception desquels Jack Tramiel a joué un rôle déterminant. Le nom de ce pionnier restera à tout jamais associé aux trois noms mythiques PET, Commodore C64 et Atari ST.

 

Né en 1928 en Pologne, Jack Tramiel est décédé il y a quelques semaines à l'âge de 83 ans en Californie. Rescapé d'Auschwitz en 1945, il a travaillé jusqu'en 1947 pour l'armée américaine, puis a émigré aux États-Unis, où il a pris la citoyenneté américaine en 1954. Cette année-là, à partir d'un atelier de réparation de machines à écrire, il a fondé Commodore Business Machines au Canada pour importer puis produire lui-même des ordinateurs de bureau. Il a connu ses premiers grands succès commerciaux avec des calculatrices de poche bon marché, un segment négligé par TI et HP.

 

En 1976 Tramiel achetait MOS Technologies, qui fabriquait le microprocesseur 6502, qui devint le processeur du légendaire PET 2001. En 1982 apparaissait le C64, l'ordinateur personnel dont les ventes atteignirent des sommets. Forcé de quitter son entreprise en 1984, Jack Tramiel rachète la société Atari, alors en difficulté ; un an plus tard sortait l'Atari ST qui connut à son tour un succès phénoménal. En 1996, Jack Tramiel s'était retiré des affaires.

Chargement des commentaires
articles apparentés