Elektor Team

Piles à combustible au diesel : Doublement du rendement, réduction de l'encombrement.

10 décembre 2013, 14:38
Piles à combustible au diesel : Doublement du rendement, réduction de l'encombrement.
Piles à combustible au diesel : Doublement du rendement, réduction de l'encombrement.

Dès que l'on sera parvenu à réduire la taille et la température de fonctionnement des piles à combustible, le futur se conjuguera au présent. Pour l'instant le présent se conjugue à l'imparfait, car cette source d'énergie ne fait pas encore tous les miracles que l'on attend d'elle. Si nous en parlons ici, c'est parce que des chercheurs de l'Université du Maryland pensent avoir obtenu une avancée significative en termes de praticité de l'utilisation de piles à combustible.  
Rappelons que quand pour augmenter leur autonomie les voitures électriques font appel à un générateur auxiliaire, une pile à combustible, leur rendement ne tient pas la route ou plutôt l'autoroute, si l'on peut dire. Il n'est pas meilleur, au final, que celui d'une traction conventionnelle qui elle n'a pas à tracter de lourds accumulateurs.
Les piles à combustible souffrent encore de leur encombrement et de leur température de fonctionnement élevée (900 ° C). L'amélioration qui nous intéresse ici porte sur un modèle de pile à électrolyte solide en céramique, connue comme pile à combustible à oxyde solide qui, contrairement aux piles à hydrogène, accepte une variété de combustibles courants : diesel, essence et gaz naturel. 
Grâce à de nouvelles céramiques et une optimisation de la structure de la cellule, les chercheurs ont obtenu à la fois une réduction spectaculaire de l’encombrement (un cube de 10 cm permettrait d'alimenter une voiture) et de la température de fonctionnement (650 ° C) et un décuplement de la puissance. L'abaissement de la température autorise le recours à des matériaux spectaculairement moins chers. 

L'objectif suivant sera d'abaisser la température à des valeurs encore plus pratiques, de l'ordre de 350 ° C, pour raccourcir le temps de montée en température et réduire  les coûts d'isolation thermique. En pratique, cependant, il faudra encore une batterie tampon, pour éviter les sollicitations directes des piles à combustible, aussi bien pour ce qui concerne leur échauffement que pour les pointes de courant.

La commercialisation de la technologie est en cours, on n'en saura sans doute pas davantage pour l'instant.

Chargement des commentaires
articles apparentés