Eric Bogers

Pilule activable par Bluetooth

8 janvier 2019, 12:08
Pilule activable par Bluetooth
Pilule activable par Bluetooth
L'administration de médicaments en comprimés ou en pilules n'a pratiquement pas évolué depuis une centaine d'années. Mais tout cela pourrait bien changer très rapidement. Des chercheurs du MIT, des laboratoires Draper et du centre hospitalier universitaire Brigham and Women’s Hospitals viennent de mettre au point une pilule sophistiquée, fabriquée par impression 3D et commandée en Bluetooth. Une fois avalée par un patient, elle peut émettre des informations et en recevoir. Les commandes reçues permettent de libérer progressivement les substances médicamenteuses sur une certaine période en fonction des symptômes.

Cette pilule « intelligente » a été testée sur des porcs. La petite capsule en forme de Y transmet la température du porc par Bluetooth et est déclenchée pour diffuser un médicament pendant une certaine durée.

Pour cette application, les chercheurs ont envisagé deux scénarios. Dans le premier, il est possible de mesurer la température corporelle d'une personne pendant plusieurs semaines, en détectant les signes d'hypothermie (température corporelle trop basse) ou d'hyperthermie (température corporelle trop haute). Si l'un ou l'autre des deux états est détecté, il est possible de diffuser un médicament pour faciliter une intervention d'urgence. Le second scénario prévoit de mesurer la température des patients présentant un risque élevé d'infection, par exemple le VIH ou la malaria.

La puissance du signal de cette pilule Bluetooth est limitée (la portée d'un bras) pour éviter toute connexion indésirable et protéger la confidentialité des données. En cherchant à simplifier la fabrication d'une pilule aussi complexe, les chercheurs ont utilisé la technologie d'impression 3D. Les différentes parties sont constituées de différentes couches de polymères rigides et flexibles pour mieux protéger le dispositif de l'environnement acide de l'estomac.

L’équipe de recherche a l'intention de poursuivre ses travaux avec une gamme élargie de capteurs pour ne pas se limiter à la seule mesure de la température corporelle.

Il semble bien que l'avènement de ces technologies de science-fiction soit bien plus proche que nous ne le pensions !

Source : MIT News
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés