Elektor Team

PRIME À LA CASSE : les compilateurs aussi

10 décembre 2013, 14:37
PRIME À LA CASSE : les compilateurs aussi

Le site de Microchip (fabricant des PIC omniprésents) propose un rabais sur l'achat de certains systèmes de développement en échange de certains équipements des marques concurrentes Atmel, Freescale et Texas Instruments.

Pourquoi ? Microchip remarque que le gouvernement ne gratifie pas l'industrie électronique de subventions propres à relancer la consommation, alors qu'il le fait, comme chez nous, au profit des fabricants d'automobiles, et souhaite corriger cette injustice.

Quel intérêt ? Comme pour les voitures, remplacer prématurément un matériel qui risquerait de fonctionner encore longtemps et de priver ainsi l'économie d'une croissance réputée indispensable au simple maintien de l'emploi et de notre niveau de vie.

Quel prétexte ? Les nouveaux matériels - comme les nouvelles voitures - seraient moins gourmands en énergie. Pourtant, comme pour les voitures, les matières premières et l'énergie grise (consommée pour la fabrication et le recyclage) seront perdues plus tôt, sans qu'on sache si les économies attendues compenseront la consommation provoquée par la production des nouveaux matériels.

Quoi qu'il en soit, Microchip s'engage à détruire les équipements repris conformément aux exigences environnementales. C'est déjà ça.

Chargement des commentaires
articles apparentés