Elektor Team

Retour vers le futur proche

10 décembre 2013, 14:38
Retour vers le futur proche
Retour vers le futur proche

Le 29 juillet dernier, au meeting aérien AirVenture d’Oshkosh dans le Wisconsin, la voiture volante « Terrafugia Transition » a effectué son premier vol public. En attendant qu’un véhicule nous fasse voyager dans le temps, les concepteurs de la Terrafugia Transition nous promettent un avenir où il suffira de déployer ses petites ailes pour échapper aux bouchons ou pour prendre les airs.

Ce prototype peut transporter deux personnes et des bagages, le tout, au risque de rester bien accroché au plancher des vaches, ne devant pas dépasser les 200 kg. Son moteur de 300 chevaux, gonflé pour le décollage de propulseurs d’une puissance de 600 chevaux, fonctionne à l’essence sans plomb et à l’énergie électrique. Sept années de développement ont été nécessaires pour que, ce véhicule doublement hybride — mi-avion/mi-voiture, électrique, et essence, puisse voler durant 20 petites minutes.

Le prix de ce petit joujou des airs est estimé à 250 000 euros et la compagnie Terrafugia prévoit sa commercialisation dès 2015. Mais au-delà du prix, une série d’indices nous fait croire qu’il faudra du temps avant que Transition ne devienne un véhicule communément partagé. Si la législation américaine a subi quelques remaniements pour permettre à ce prototype de rejoindre la gamme des avions légers et d’ainsi bénéficier d’une réglementation peu contraignante, il faudra encore passer 20 heures de vol et obtenir une licence de pilote pour prendre les commandes de l’appareil. Aussi, pour suivre ces normes, des équipements de sécurité supplémentaires sont nécessaires. Ce qui ne manque pas d’augmenter le poids de l’appareil, et de poser de nouveaux problèmes techniques. Enfin, ce n’est pas la première fois que Terrafugia repousse le lancement de ces appareils... En attendant, la compagnie annonce déjà un modèle plus perfectionné pour les 8 à 12 ans à venir...

Chargement des commentaires
articles apparentés