Elektor Team

Régime minceur pour disques durs

10 décembre 2013, 14:38
Régime minceur pour disques durs
Régime minceur pour disques durs

Il est relativement facile de fabriquer des SSD (modules de mémoire de masse) de faible épaisseur, puisque ce ne sont, en fait, que des mémoires flash améliorées et donc de simples puces de semi-conducteurs. Amincir les disques durs conventionnels ou magnétiques est une tout autre affaire.

Ceux-ci sont en effet composés au minimum d’un plateau magnétique qui tourne à vitesse plus ou moins élevée et d’un bras porteur des têtes mobiles de lecture/écriture.

C’est donc une prouesse de Western Digital  que de proposer deux disques durs magnétiques de 2,5 pouces de diamètre, mais de seulement 5 mm d’épaisseur. Ils offrent tous deux une capacité de 500 Go ; l'un est un modèle hybride, qui associe au disque dur classique une mémoire flash (ou un mini SSD) de 24 Go, censée accélérer les transferts dans certains cas en fonctionnant comme mémoire cache.

Équipés d’une interface SATA III, ces disques tournent à 5400 tours/minute et sont particulièrement silencieux : en fonctionnement, le niveau de bruit ne dépasse pas 15 à 17 dB.

En outre, ils sont d’une rare frugalité puisqu’ils ne consomment que 0,55 W au repos pour 1,5 W en fonctionnement.

Enfin, compte tenu de leur très faible épaisseur et du fait qu’ils visent principalement le marché des tablettes, ils sont équipés d’un connecteur extra plat à la norme SFF-8784 qui véhicule à la fois les signaux SATA et l’alimentation.

Le prix du modèle hybride n’est pas encore connu. Le modèle simple devrait coûter 70 €, soit nettement moins qu’un SSD de même capacité.

Chargement des commentaires
articles apparentés