Jan Buiting

RISC OS : environnement open source et projets RPi libres de droits

12 novembre 2018, 16:06
RISC OS4 - Capture d’écran par Richard Butler.
RISC OS4 - Capture d’écran par Richard Butler.
Suite à l’acquisition de Castle Technology Ltd, RISC OS Developments Ltd a la fierté d’annoncer que RISC OS, le système d’exploitation à l'origine pour les processeurs ARM, est aujourd'hui disponible dans une version intégralement open source par le biais de la licence Apache 2.0, sous la responsabilité de RISC OS Open Ltd.

Compact et hautement performant, ce système d’exploitation, associé au langage de développement « BBC BASIC » de réputation mondiale, met à la disposition des développeurs une interface graphique moderne et un accès simplifié à la programmation, au matériel et aux dispositifs de connexion. RISC OS a été l'un des premiers systèmes d'exploitation compatibles avec le Raspberry Pi, très largement apprécié, dont il reste un compagnon idéal. Aujourd'hui, résolument ancré dans la démarche open source, RISC OS est un choix de prédilection pour les projets libres de droits à base de processeurs ARM.

Le système d'exploitation va naturellement bien au-delà des cartes RPi en intégrant les unités centrales ARM proposées notamment par Texas Instruments, Intel, Broadcom, Freescale et NXP. Dynamisé par l'évolution vers la démarche open source, il devrait s'étendre considérablement pour fonctionner avec la gamme la plus large de matériels basés sur les processeurs ARM.

Développé à l'origine à Cambridge (Royaume-Uni), RISC OS a été le premier système d'exploitation destiné à la famille de microprocesseurs ARM, qui ont rencontré un franc succès. Les premières versions étaient incorporées dans les gammes d’ordinateurs personnels « Archimedes » et « RiscPC » d’Acorn Computers, mais aussi le BBC A3000, très largement plébiscité dans les écoles et les entreprises, aussi bien au Royaume-Uni qu'ailleurs dans le monde, dans les années 1990.

RISC OS a été le « premier environnement d’accueil » de très nombreux logiciels, parmi les plus connus la gamme Sibelius pour les musiciens et Xara pour les applications graphiques. Il a également contribué à la dynamique des contenus graphiques et à la production de nombreuses émissions de télévision au cours des années 1980 à 2000, notamment avec « Qui veut gagner des millions ? », exporté ensuite de manière massive sur le marché international.

Racheté et développé ensuite par Castle Technology Ltd, RISC OS a fait l'objet d’évolutions constantes au cours de toute cette période, en assurant sa compatibilité avec une gamme étendue de logiciels, mais aussi en l'améliorant pour incorporer un éventail toujours plus large de matériels. Grâce à la préservation de ses spécifications matérielles minimalistes, RISC OS bénéficie de performances ultra-optimisées, ce qui en fait une réponse idéale à la tendance au développement sur ordinateurs monocarte, dont le Raspberry Pi est emblématique. Avec la possibilité d’accéder à une interface intégralement graphique en quelques secondes, RISC OS est la solution parfaite.

Pour de très nombreux utilisateurs, le langage BBC BASIC a un intérêt particulier puisqu'il a été considéré, au Royaume-Uni, comme la version de référence du BASIC dans les années 1980 et 1990. Les programmes ainsi créés fonctionnent toujours sans modification sur RISC OS, et contrairement à certaines versions du BASIC, les plus récentes assurent un accès simplifié au matériel et aux entrées-sorties des ordinateurs.
Le BBC BASIC reste d’actualité pour toutes sortes de projets de commande sur des produits comme le RPi, et son petit frère à prix optimisé, le RPi Zero.

Depuis 10 ans, RISC OS a été préservé avec compétence par RISC OS Open Ltd, pour aboutir aujourd'hui, grâce aux nouveaux dirigeants de RISC OS Developments, au véritable déploiement de la partie « ouverte » du produit.  RISC OS Open Ltd va poursuivre la protection et l’hébergement du référentiel du système d’exploitation, en partenariat avec RISC OS Developments, pour financer et développer des projets RISC OS dans la durée.

En savoir plus : RISCopen.org
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés