Elektor Team

Simplification des procédés de fabrication d'antennes RFID

10 décembre 2013, 14:38
Simplification des procédés de fabrication d'antennes RFID
Simplification des procédés de fabrication d'antennes RFID

La méthode de production des antennes RFID par gravure pourrait bénéficier des innovations récentes du producteur Walki, grâce à une simplification notable du procédé de fabrication, adossée à de solides connaissances dans le domaine du contrecollage. En bref, l'idée consiste à fabriquer un complexe technique en aluminium et substrat en papier, puis de découper des motifs au laser dans la feuille d’aluminium (avec une précision de découpe de 20 microns).
Cette technique peut être utilisée pour toute production de circuits imprimés flexibles, allant des antennes RFID aux panneaux pour radiateurs et afficheurs flexibles. Le premier produit lancé qui utilise cetet technique dite Walki-4E est une antenne RFID UHF, Walki-Pantenna.
« En utilisant le papier comme substrat, les fabricants d'antennes RFID peuvent omettre l'insertion de PET dans le papier, une étape nécessaire quand l'antenne est produite par gravure. De plus, la méthode de production de l'ordinateur vers l'antenne accélère la conception et le développement, un avantage notamment quand il s'agit de produire de petites séries. [...] Comme l'antenne est composée uniquement de papier et d'aluminium, elle est compatible avec les procédés de recyclage des fibres au cours duquel les détecteurs de métaux trient l'aluminium » indique-t-on chez Walki.
Cette nouvelle méthode de production de circuits imprimés flexibles par pelliculage thermique sur papier apparaît comme une alternative réelle au procédé chimique humide de gravure.

Puisque les RFID vous intéresse, vous lirez avec intérêt page 50 du numéro d'avril 2012 d'Elektor, un article sur le bidouillage de lecteurs RFID pour lire les ISO14443 et 15693.

Chargement des commentaires
articles apparentés