Jan Buiting

Spaghetti sauce Cablorama

31 mars 2017, 06:13
Spaghetti sauce Cablorama
Spaghetti sauce Cablorama
Dans quelques mois, après dix ans dans un petit château entouré de douves près de Maastricht, Elektor déménagera à Aix-la-Chapelle, en Allemagne. La distance à franchir n'est que de 25 km, mais on nous a commandé de voyager léger. Jawohl, toute la quincaillerie amoncelée doit disparaitre avant le déménagement. Je me suis donc mis au travail.
Si comme moi tu pratiques l'électronique, la vraie, celle qui chauffe et qui sent, tu auras compris ma douleur : une pénible tâche de sélection m'attend.
Dans ma collection de Rétronique stockée sous les combles, j'ai repéré une première victime : une ingénieuse passerelle de câbles XY des années 80 ou 90, qui en un tournemain permet de passer, entre autres, de fiches tulipe ou RCA à DIN à trois ou cinq broches, mâle ou femelle ; de jacks 3 mm à 6,3 mm ; de SCART à SCART, de SCART avec signal audio à tulipe ; de SCART à BNC ; de mini-DIN vidéo mâle à femelle ; de BNC à TV coax (mâle/femelle), de RS-232 à 9 et 25 broches, avec signaux DTR/RX/TX croisés (comment ça marchait déjà ?) ou pas (mâle/femelle, court, long, très long) ; Centronics 25 broches, d'origine et modifié, de VGA vers R-V-B sur fiches BNC ; cordons d'alimentation à 2 ou 3 fils ; balun (symétrique vers coax). BNC vers SO239/PL/UHF...
Assez ! Tout ça ne sert plus à rien désormais !
Sauf s'il te reste une 2716 à programmer, un vieil appareil HiFi ou un magnétoscope à réparer, ou si, avant de sucrer les fraises, tu as prévu de mener à bien une Grande Histoire de la Bataille des Standards de l'Électronique.


Mon énumération ci-dessus montre que presque tout ce bastringue concernait l'audio, la vidéo et les ordinateurs, domaines laminés par la miniaturisation sans fil. Ce bastringue fournissait aussi la matière d'une grande partie du contenu d'Elektor. Il suffisait d'imposer un standard à l'électronicien, pour qu'aussitôt il le modifiât, l'adaptât à ses besoins et l'améliorât. À condition d'avoir accès aux fils. Mais sans fils, plus de modifs.

Et toi, comment vis-tu la transmutation de l'électronique, discipline jadis à coeur ouvert désormais fermée, voire impénétrable ? Frustration ? Défi ? As-tu (eu) une boîte à câbles comme celle-ci ? Merci de laisser ton témoignage dans l'espace réservé ci-dessous aux commentaires.
Chargement des commentaires
articles apparentés