Elektor Team

Suresnes passe aux codes QR

10 décembre 2013, 14:38
Suresnes passe aux codes QR
Suresnes passe aux codes QR

Au sujet des codes QR, on entend souvent dire que ce sont des codes à barres. Non, ce ne sont pas des barres noires ou blanches, mais des points noirs ou blancs, disposés en matrice. Il s'agit donc d'un code binaire, graphique, à deux dimensions. Le code à barres est binaire, graphique, mais à une seule dimension.
C'est ce dernier point qui fait l'intérêt du code QR par rapport au bon vieux code à barres aujourd'hui essoufflé. car la matrice de points permet un codage beaucoup plus complexe (7 089 caractères numériques, 4 296 caractères alphanumériques, contre13 caractères numériques pour le code à barres).
QR est l'acronyme de l'anglais Quick Response, c'est-à-dire réponse rapide. Le contenu de ce code peut être décodé rapidement. Son développement est lié aussi à la prolifération des téléphones portables avec appareil photo. Au Japon où ils sont nés, les codes QR sont massivement utilisés dans tous les domaines de la vie quotidienne. Chaque jour un Japonais décode en moyenne 7 à 10 codes QR avec son téléphone… En France l’usage par le grand public des codes QR n'en est encore qu'à ses balbutiements.

 

Mais plus pour longtemps ! Suresnes est parmi les premières villes de France à appliquer les codes QR à la façon japonaise. On en trouvera aussi bien sur le panneau d’un monument historique que sur une affiche du théâtre, à l’entrée de l’état civil ou à la porte d’un stade, dans un couloir de la médiathèque ou sur un écriteau du centre médical. Pour en profiter l’usager doit être muni d’un téléphone portable équipé d’un appareil photo et d’une connexion à l'internet, sur lequel il aura préalablement téléchargé une application capable de décoder le pictogramme. Une fois photographié, le code QR renvoie l'usager vers la plateforme internet mobile de la ville où il accèdera à des informations multimédia actualisées (texte, photo, vidéo).
Simple, ludique, le procédé est peut se révéler utile et pratique. À la porte (fermée) du château que l'on est venu visiter, on lira par exemple sur l'écran de son téléphone : « Musée fermé pour cause de grève - Cliquez ici pour une visite virtuelle du château. » !

Chargement des commentaires
articles apparentés