Elektor Team

Tile-GX : une puce qui a du coeur

10 décembre 2013, 14:37
Tile-GX : une puce qui a du coeur
Tile-GX : une puce qui a du coeur

Pendant de nombreuses années, pour accroître les performances d’un processeur donné, on en augmentait la fréquence d’horloge. Malheureusement, ce procédé atteint aujourd’hui ses limites puisque les transistors intégrés sur la puce peuvent difficilement fonctionner au-delà d’un ou deux GHz.

Une autre approche a donc dû voir le jour, sous la forme de la multiplication des unités centrales, rebaptisées « cœurs » pour l’occasion, qui ont été intégrés conjointement sur la même puce. Et si les processeurs double ou quadruple cœur sont aujourd’hui communs, ce n’est rien en comparaison de ce qui nous attend puisque, par exemple, la jeune société Tilera vient de présenter ses puces de la famille Tile-GX pouvant intégrer de 16 à 100 cœurs !

Cette société, fondée par des chercheurs du célèbte Massachussetts Institute of Technology, s’est déjà distinguée en présentant, dès la mi 2007, son produit Tile64 comportant 64 cœurs et n’utilisant pas l’omniprésente architecture X86 de l’héritage Intel mais une architecture propriétaire.

La gamme Tile-GX suit le même chemin mais avec une gravure à 40 nm et des processeurs fonctionnant entre 900 MHz et 1,5 GHz d’horloge.

 

Chaque cœur possède ses propres mémoires cache et l’un d’entre eux est destiné au routage des informations entre les autres. Une des difficultés à résoudre en présence d’une telle architecture parallèle consiste en effet à répartir les tâches aussi uniformément que possible entre les divers processeurs.

Compte-tenu de la nouveauté du produit, il est impossible aujourd’hui de réaliser des estimations de puissance de calcul significatives mais, avec la gourmandise sans cesse croissante des nouveaux logiciels et de leurs utilisateurs, il est fort probable que l’on entendra reparler sous peu des Tile-GX.

Chargement des commentaires
articles apparentés