Thomas Scherer

Tri des déchets d'appareils électroniques par impulsions électriques

30 mai 2019, 18:20
Tri des déchets d'appareils électroniques par impulsions électriques
Tri des déchets d'appareils électroniques par impulsions électriques
Grâce à de courtes décharges électriques de forte intensité, il est possible de séparer et réduire en morceaux les déchets électroniques, de manière rapide, propre et économique. Il est même possible de séparer les matières plastiques et les métaux.

Une équipe de chercheurs de l’université de Kumamoto (Japon) vient de développer un procédé novateur qui pourrait bien améliorer l'efficacité du recyclage des déchets électroniques. Les courtes impulsions donnent lieu à des champs électriques de forte intensité qui exercent de puissantes forces différentielles sur les matériaux constituant généralement les déchets électroniques. Il est ainsi possible de séparer les éléments assemblés et de les réduire en petits morceaux.

3,5 mégapascals

Lorsqu’un déchet électronique est placé entre les deux électrodes, l'énergie pulsée crée une onde de pression atteignant 3,5 MPa (35 bars). Cette pression permet non seulement de réduire le matériau en morceaux, mais aussi de séparer les différents constituants des déchets. Ce procédé fonctionne parfaitement sur les CD ou DVD à recycler. Ces disques sont constitués de polycarbonate, revêtu d'un mince film de métal obtenu par dépôt en phase vapeur. Il faut environ trente impulsions pour séparer les différents constituants. Les coûts énergétiques sont très faibles et représentent environ 0,003 € pour 100 CD traités (au Japon).

Ondes de choc

Les chercheurs ont contrôlé les effets des ondes de choc à l'aide du procédé de strioscopie. Au début du processus de séparation, deux émissions lumineuses de couleur bleue et orange indiquent les décharges de plasma. Après le flash de lumière et la diminution des impulsions, le matériau semble se fragmenter et se disperser.

Le projet démontre l'utilisation d'ondes de choc produites par un procédé électrique qui permet d'obtenir une séparation efficace des matériaux. Aujourd'hui, les déchets électroniques sont broyés mécaniquement, puis triés à la main ce qui est à la fois fastidieux, coûteux et parfois même dangereux pour la santé.
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés