Elektor Team

Tétris toujours jeune malgré ses 25 ans

10 décembre 2013, 14:37
Tétris toujours jeune malgré ses 25 ans
Tétris toujours jeune malgré ses 25 ans

En ce mois de juin 2009 cela fera 25 ans que, sur la planète entière, des amateurs de jeux vidéo feront tourner de petites briques de couleur, de forme variées, pour réaliser un maximum de lignes continues afin d’éviter qu’elles ne remplissent l’écran.

C’est en effet en juin 1984 qu’un ingénieur informaticien soviétique (on ne disait pas encore russe à l’époque) du nom d'Alexeï Pajitnov mettait au point le jeu qui devait être connu plus tard sous le nom de Tétris.

Présenté tout d’abord à ses collègues de l’Académie des sciences, il y rencontre très vite un grand succès avant d’être diffusé gratuitement dans tous les pays dits du bloc de l’est.

L'auteur avait renoncé à ses droits d’auteur au profit de l’Académie des sciences (mais pouvait-il faire autrement ?) ; c’est donc l’Union Soviétique qui, dès 1986, commercialisa le jeu dans les pays dits de l’ouest puis, par effet boule de neige, dans le monde entier.

Émigré aux Etats-Unis en 1991, Alexeï Pajitnov finit par récupérer ses droits d’auteur en 1996 ce qui n’est, somme toute, qu’un juste retour des choses pour un jeu au succès planétaire dont les estimations récentes font état de plus de 125 millions d’exemplaires vendus.

Tétris fonctionne sur toutes les plateformes de jeu et sur toutes les machines informatiques. On  a même joué à Tetris sous forme géante en allumant et en éteignant des fenêtres d’immeubles ; le record ayant été battu à l’université de Delft aux Pays-Bas avec un immeuble de 100 mètres de haut comportant 150 fenêtres.

Comme quoi le succès d’un jeu ne tient pas forcément à la richesse de son graphisme ou de ses effets sonores comme essayent de nous le faire croire les fabricants de consoles « high-tech ».

 

Reçu le 22 juin à 11h40 Passé les déconvenues des premières parties, peut-on réellement s'entrainer sur Tetris ?

C'est un point sur lequel j'avais expérimenté dans les années 90, sur la version DOS originale de Tétris, signée "AcademiySoft, CCAS USSR Moscow, 1986" que je tiens à votre disposition (1).

Alors qu'en jouant très épisodiquement, je plafonnais vers 6-8000 points, je m'étais astreint pendant environ un mois à jouer 15 minutes en fin de pause repas, avant de reprendre le chemin de l'entreprise qui m'employais alors.

Rapidement, les scores se sont envolés jusqu'un peu au dessus de 13000, score qui a toutefois nécessité de choisir judicieusement le niveau de départ. Partir du niveau 0 qui permet d'accumuler le plus de points "faciles" est trop long et la tension requise finit par plomber les réflexes, et la version originale ne dispose pas de pause...

Un point intéressant et de remarquer est l'apparition d'un jeu "réflexe"

pendant lequel on finit par pouvoir penser à autre chose, voire même téléphoner, sans pour autant dégrader le score obtenu. Ce réflexe est d'autant plus facilité dans cette première version par le fait que les pièces ont une couleur par forme, dans un environnement très dépouillé :

le regard en capture la forme sans avoir besoin d'y réfléchir, le placement est fait complètement instinctivement.

Pascal P.

(1) Malheureusement, à moins d'utiliser une vielle machine ou un programme ralentisseur, elle n'est plus exploitable sur nos machines rapides, bien qu'elle ne plante pas : les délais devaient dépendre de la vitesse processeur et la partie de termine instantanément...

Chargement des commentaires
articles apparentés