Elektor Team

Un laser (doux) contre les acouphènes

10 décembre 2013, 14:37
Un laser (doux) contre les acouphènes
Un laser (doux) contre les acouphènes

TinniTool EarLaser est le résultat de recherches sérieuses sur un mal du siècle méconnu, l'acouphène, ou tinnitus en anglais et dans d'autres langues, plus connu sous le nom de sifflement ou bourdonnement d'oreilles. Nous l'évoquons ici à l'occasion d'une récente publication dans l'International Tinnitus Journal dont le siège est New York et qui fait autorité en la matière.
Les auteurs, Domenico Cuda et Antonio de Caria, de l'Université de Piacenza, en Italie, comptent parmi les meilleurs spécialistes des acouphènes,et ne sont donc pas des charlatans. Ces deux médecins ont coopéré avec la société helvétique DisMark pour mettre au point et tester leur TinniTool Earlaser pendant plusieurs années. Il s'agit d'une thérapie au laser à faible puissance.

Les mesures ont été effectuées selon les normes THI (Tinnitus Handicap Inventory). L'amélioration obtenue s'est révélée aussi significative que la différence entre les deux groupes de sujets testés selon le protocole double aveugle, conformément auquel une partie des sujets choisis au hasard sont soumis au traitement dont on évalue la validité, tandis que les autres sujets subissent un traitement factice, appelé placebo. On dit double aveugle ou double insu parce que les soignants aussi bien que les soignés ignorent à quel groupe ils appartiennent.

Le taux de réussite du traitement avec le TinniTool EarLaser s'élève à 88%. Chez 61% des sujets, l'amélioration est dite nette, et pour 11,6% elle est même apparue excellente.

Le TinniTool EarLaser est un laser à lumière froide d'une puissance de 5 mW pour une longueur d'onde de 650 nm. La percée décisive réside dans le fait que le traitement peut être administré sans intervention de personnel spécialisé. Selon son fabricant, la sécurité et l'efficacité du TinniTool EarLaser bénéficient d'une certification médicale.
Son principe actif est la stimulation de la circulation sanguine et la régénérescence des cellules. La lumière concentrée du laser stimule le métabolisme des sucres et l'assimilation de l'adénosine triphosphate par les cellules, et par voie de conséquence accélère la régénérescence des cellules endommagées de l'organe auditif.

Les premiers lasers de ce genre datent d'il y a quatre ans environ. Après avoir joué un rôle croissant dans le soin des troubles auditifs et d'acouphènes liés à l'hypertension auriculaire, à la maladie de Ménière ou encore la surdité brusque, il semblerait ouvrir maintenant une ère thérapeutique nouvelle, caractérisée par un grand confort d'utilisation associé à une efficacité accrue. Le sujet se soigne lui-même quand il en a besoin et où qu'il se trouve.

 
Nous recommandons notamment de faire le test proposé ici et de nous faire part de vos expériences en matière d'acouphènes, nous publierons votre témoignage ici (sous réserve d'anonymat si vous le souhaitez).


 

Témoignages :

J'ai 51 ans et j'ai travaillé 25 ans dans une fabrique de bouteilles.
Audiophile, il a au moins 10 ans que j'avais remarqué la présence de "bruit de fond" dans le haut du spectre quand j'étais au calme.
Ces sortes de sifflements sont toujours présent quand je suis au calme ou souhaite écouter des sons faibles. J'ai aussi remarqué que la prise d'aspirine les amplifiait temporairement.
Mon entreprise a effectué des mesures audiométriques tout au long de ma carrière, je peux y avoir accès.
Je suis intéressé par tout moyen susceptible de réduire cette gène.
Cordialement,
A. M. [nom et adresse connus de la rédaction]

 

André S. 52 ans, électronicien, ex-musicien et ex-audiophile actif.
Acouphènes (bruit blanc) depuis une demi-douzaines d’année. Aucune aide médicale efficace : «Il n’y a rien à faire. Estimez-vous heureux que ce ne soit pas plus grave.»
J’ai abandonné petit à petit toutes mes activités liées directement à l’ouïe.

Information tinnitool intéressante, mais à lire ce qu’ils en disent, il est probablement trop tard dans mon cas.

 

A.C.S. [nom et adresse connus de la rédaction]

 

Chargement des commentaires
articles apparentés