Elektor Team

Une indigestion de mots de passe...

10 décembre 2013, 14:38
Une indigestion de mots de passe...
Une indigestion de mots de passe...

Les codes d’accès et autres mots de passe sont aujourd’hui omniprésents au point de nous faire risquer l’indigestion. On ne croirait pas si bien dire, car pour nous aider à les retenir le géant des télécoms Motorola, aujourd’hui dans le giron de Google, nous propose … d’avaler une pilule.

Non, rassurez-vous, nous ne sommes pas le 1er avril et si ce projet n’est pour l’instant qu’au stade du laboratoire, il a bien germé dans la tête de quelques ingénieurs qui avaient peut-être trop regardé des films de cyborgs, ces êtres mi-hommes mi-robots.

La pilule en question, de forme circulaire aplatie, comme n’importe quelle pilule de médicament ordinaire, émet un signal haute fréquence modulé avec les mots de passe qui y ont été préalablement programmés et dont on a besoin pour se connecter à tel ou tel service.

Ce rayonnement, bien que de très faible puissance, peut cependant être capté par tout dispositif approprié placé à proximité du « patient ».

Qui dit émission dit nécessairement alimentation, mais pour d’évidentes raisons de sécurité, la pilule n’intègre aucune pile ou batterie et prélève son énergie sous forme électrochimique à partir de l’acidité de l’estomac.

Et si cette pilule vous semble trop indigeste, vous pouvez vous rabattre sur le tatouage communiquant, qu’il suffit de placer à la surface de votre avant-bras par exemple, pour qu’il transmette les précieux sésames qu’il possède à un appareil approprié placé à proximité.

Bien sûr, tout cela ne reste pour l’instant qu’au stade du laboratoire ou du prototype, mais, lorsque l’on sait que Google est derrière tout cela, on peut légitimement s’interroger sur la possible arrivée sur le marché de tels produits.

placer
Chargement des commentaires
articles apparentés