Une résine à toute épreuve pour l’impression 3D

2 juillet 2015, 11:00
Une résine à toute épreuve pour l’impression 3D
Une résine à toute épreuve pour l’impression 3D
Les ingénieurs en conception étaient à la recherche d’un matériau qui leur permettrait d'imprimer des pièces, comme des colliers de serrage, des agrafes et des engrenages, suffisamment solides pour résister à de mauvais traitements. La quête est terminée : une nouvelle résine dite fonctionnelle conçue pour l'impression 3D de prototypage est apparue. Grâce à la Tough Resin, les pièces imprimées en 3D sont aussi robustes que si elles étaient en ABS.

Ce matériau convient particulièrement bien aux pièces qui doivent résister à la mise sous tension ou pression, comme des engrenages et des éléments porteurs. Les objets fabriqués dans cette résine seront capables d'absorber des chocs et d'autres stress mécaniques qui entraîneraient normalement la casse de pièces imprimées en 3D.

Cette résine s’est révélée supérieure à toutes les alternatives disponibles pour l’impression 3D de bureau en matière de limite d'élasticité, d'allongement et de résistance à l'impact. Il n'y a pas de fibres ou de particules dans cette résine, toute sa résistance vient de sa formule chimique : elle renferme une molécule qui se présente comme une longue chaîne semi-flexible d'atomes. Pendant le processus d'impression, ces chaînes se lient pour former un réseau rigide. Ce nouveau matériau introduit également une étape supplémentaire dans le processus d’impression : les pièces imprimées nécessitent un durcissement sous une lampe UV pour que la résine atteigne tout son potentiel.

Grâce à cette nouvelle résine, l’impression 3D permettra maintenant de produire des pièces de qualité industrielle.
Chargement des commentaires
articles apparentés