Voisinage de chaudières et de climatiseurs : une aberration

2 mai 2016, 14:34
Prototype et simulation dans les rues-basses de Genève en cours
Prototype et simulation dans les rues-basses de Genève en cours
Le gaz carbonique pourrait-il transporter de façon efficace, propre et économique la chaleur et le froid en milieu urbain ? Ainsi, le principal gaz à effet de serre contribuerait à limiter le réchauffement climatique. Déjà utilisé comme frigorigène dans des supermarchés, le CO2 serait un agent de transport d’énergie efficace pour le chauffage et la climatisation des bâtiments, avec une économie d’énergie finale de plus de 80 %. En Europe, le secteur du bâtiment engendre 40 % de la consommation d’énergie et environ un tiers des émissions de gaz à effet de serre. Or, dans un parc immobilier hétérogène, les besoins de chauffage et de climatisation sont très divers : 50 ºC pour au moins un vieux radiateur contre 30 ºC pour un chauffage au sol. En été, les climatiseurs fonctionnent à plein régime et réchauffent l’air tandis qu’une chaudière à gaz voisine produit l’eau chaude sanitaire. Une aberration énergétique… Samuel Henchoz, du Groupe d’ingénierie des processus industriels et des syst...

Accès réservé aux membres ! Identifiez-vous ici



Ou devenez membre aujourd'hui !
Devenez membre de la communauté Elektor et profitez de nouveaux avantages !Rejoignez 120.000 membres actifs!
Plus d'info
articles apparentés