Elektor Team

Youri Gagarine sous l’étoffe d’un SAR

10 décembre 2013, 14:38
Youri Gagarine sous l’étoffe d’un SAR
Youri Gagarine sous l’étoffe d’un SAR

Contrairement à Youri Gagarine, SAR-400 ne sera pas le premier robot humanoïde à effectuer un vol dans l’espace, mais il pourrait bien être le premier robonaute russe à être mis sur orbite. Cet astronaute au cœur de silicium, vanté par les autorités russes lors de la dernière conférence de l’industrie spatiale, est toujours en phase de test à l'Institut Youri Gagarine pour la recherche et la formation des cosmonautes.

 

SAR-400 n'est pas destiné à être autonome, mais à être téléguidé depuis le sol. Les utilisateurs mettent des gants qui contrôlent directement les bras et les mains du robot tout en offrant un retour de force en temps réel. Sur Terre, il peut soulever jusqu'à 10 kg. Et vraisemblablement, il pourra en faire plus en apesanteur.

 

En 2011 déjà, le robonaute russe ratait son vol pour l’ISS et se faisait devancer par Robonaut 2, un robot cosmonaute concocté par la NASA et General Motors.

 

Jusque-là, le voyage de SAR-400 pour l’ISS continue d’alimenter la polémique sur la conquête spatiale mais il est tout de même agréable d'entendre que l’Institut Youri Gagarine continue à bosser sur ce prototype et qu’il y a déjà une version d’essai numérotée SAR-401... Vive le SAR ! 

Chargement des commentaires
articles apparentés