SmartScope : instrument multiplateforme

2 décembre 2015, 14:52
SmartScope : instrument multiplateforme
SmartScope : instrument multiplateforme
Un oscillo USB subtil et effronté

La plupart des oscilloscopes USB sont pensés pour fonctionner en interaction avec un PC sous Windows ou Linux. Le SmartScope fait bande à part, sous l’influence des nouvelles plateformes comme la tablette Android, l’iPad ou le système OS X. Son logiciel lui permet d’ailleurs de présenter une interface utilisateur identique sur tous les ordinateurs. Nous l’avons approché par le biais du PC autant que de la tablette.

Descriptions et bancs d’essai d’oscilloscope (USB) n’ont pas manqué dans les colonnes d’Elektor, mais avec le SmartScope, nous avons rencontré un instrument de mesure qui se distancie clairement de la concurrence, tant par le matériel que par le logiciel. Avant de l’examiner de près, revisitons la genèse du projet.

L’histoire

Riemer Grootjans, un électronicien, s’est acheté différents oscilloscopes USB pour son travail et aussi pour son passe-temps. Il n’en était pas content, au point de réfléchir à créer lui-même l’appareil qui satisferait tous ses désirs : multifonctionnel, mobile, facilement extensible et d’un maniement intuitif. Avec deux amis, il a lancé le développement du SmartScope par une campagne de collecte de fonds. En un mois, leur petite société LabNation a récolté plus de 300 000 $, de quoi démarrer la production. Restait le dur labeur de mettre le projet sur les rails. Avant la campagne, le matériel était déjà prêt, mais l’attente du public était si grande d’y incorporer un tampon d’échantillonnage qu’il a fallu tout reprendre à zéro. Après de nombreuses nuits blanches, le projet est au point, la production peut commencer en août 2014 et à la fin de l’année, les 1 500 bailleurs de fonds ont reçu leur SmartScope.
Chargement des commentaires
articles apparentés