• Publié en 9/2005 à la page 0
Présentation de l'article

DELPHI pour électroniciens, 7

I2C via le port parallèle

DELPHI pour électroniciens, 7
Dans cette partie nous allons créer une possibilité de communication I2C par le biais du port parallèle. Des années déjà ce dernier port est utilisé à tort et à travers pour toutes sortes d’applications « illicites » mais l’arrivée des versions récentes de Windows rendent difficile l’accès au monde extérieur par ce biais.
Par le passé, il était relativement facile d’accéder directement aux ports d’un PC, aujourd’hui cela implique un pilote-kernel prenant la forme d’une DLL. Il en circule de très nombreuses, depuis les instructions de base simple aux DLL de communication complètes. L’inconvénient est souvent que la définition de certains paramètres dans une telle DLL n’en permet l’utilisation qu’en combinaison avec une électronique donnée et qu’il est difficile d’en saisir le fonctionnement vu que l’on ne dispose pratiquement jamais du code-source. Dépanner n’est pas, dans ces conditions, une sinécure.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires