• catégorie : Hautes fréquences
  • Publié en 7/2008 à la page 100
Présentation de l'article

Préamplificateur DCF77

Les projets d’horloges radiocommandées sont particulièrement appréciés par les amateurs de microcontrôleurs. Une petite platine de récepteur, avec antenne de ferrite accordée, délivre les signaux horaires démodulés de Mainflingen. Il ne reste plus qu’à exploiter ces signaux avec un contrôleur programmé en conséquence et à les afficher. La qualité de réception d’une platine DCF77 est fonction de son prix mais si les conditions de réception sont critiques, le meilleur module n’assurera pas son service. Un petit préamplificateur sélectif y remédiera (le plus souvent).
On dessoude l’antenne de ferrite d’origine du module de réception pour la raccorder à l’entrée du préamplificateur. Cette entrée se compose d’un suiveur (T1) qui n’amortit pratiquement pas le circuit oscillant. Un transistor bipolaire (T2) assure une amplification du signal de quelque 5 dB. Le signal de sortie est couplé par un transformateur à l’entrée originelle d’antenne du module DCF77.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires