Denis Meyer

Banc d'essai du kit Elektor de l'horloge de sable

17 février 2017, 06:00
Décrit dans le numéro de janvier-février 2017 du magazine Elektor, le projet d’horloge de sable, original par sa mécanique, bénéficie d’une présentation en kit que j’ai eu envie d’examiner de plus près pour en rendre compte ici. Il faudrait être blasé pour ne pas être séduit par le principe si amusant de cet appareil : écrire l’heure sur du sable toutes les minutes, à l’aide d’un stylet actionné par un pantographe et quelques servomoteurs, pour l’effacer ensuite juste avant la minute suivante, et recommencer inlassablement. C'est astucieux et poétique.

L'intérêt d'un tel projet à forte teneur mécanique réside dans la variété des contraintes (précision, simplicité, reproductibilité, élégance etc.) ; la conceptrice du kit a eu à résoudre habilement bien des problèmes. Pour l'apprenti maker, la reproduction de ce kit et l'étude des solutions adoptées devraient donc être enrichissantes. 
Cela m'a paru une occupation idéale pour un après-midi pluvieux de février !

Déballage 

Le kit est présenté dans une boîte dont le volume et le poids sont déterminés surtout par les composants mécaniques, soigneusement rangés au demeurant : plaques prédécoupées de PPMA (du plexi comme on dit couramment) pour le châssis, mini servomoteurs, mini-moteurs vibrants, assortiment de vis, d’écrous, de rondelles, de barrettes, d’entretoises, de pastilles adhésives et enfin d'un sac de sable fin. Côté électronique, il y a une carte Arduino Uno R3, un shield Elektor partiellement assemblé (les CMS y sont implantés) avec une horloge en temps réel (RTC) et les connecteurs pour les servos, un câble USB, un bloc d’alimentation 230 V - 9 V et une pile bouton.
Présentation parfaite, mais ne manque-t-il pas quelque chose ?
Chargement des commentaires
articles apparentés