Hello World!

Le moment est maintenant venu de tester l'installation en compilant un exemple de programme. Commencez par copier l'exemple dans votre répertoire de base pour pouvoir le modifier sans changer l’original :
cd ~/esp
cp -r $IDF_PATH/examples/get-started/hello_world .
Remarquez le point, précédé d'une espace, à la fin de la deuxième commande.

Identifier le port série

Connectez la carte ESP32-PICO-KIT et identifiez le nom de son port série. Sous Windows, il ressemble à quelque chose comme « COMx », x étant un nombre. Sous Linux, ce nom commence par « /dev/tty » et sur Mac par « /dev/cu. ». Vous trouverez ici les informations détaillées pour Windows, Linux et Mac.

Configurer le projet

L'étape suivante consiste à configurer le projet pour lui permettre d'utiliser le port série connecté à votre carte :
cd ~/esp/hello_world
make menuconfig
Choisissez l'option « Serial flasher config » pour définir le port série par défaut. Enregistrez (« Save ») la configuration, puis quittez (« Exit ») l'outil de configuration.

 
Project configuration
Définir le port série par défaut.

Vous y êtes presque...

Tout ce qu'il reste à faire est de compiler l'exemple et de le programmer dans le microcontrôleur :
make flash
La première compilation prend un certain temps du fait du grand nombre de bibliothèques à traiter. Le nombre de fichiers nécessaire est exceptionnel. Si tout se passe bien, la dernière ligne avant l'invite contient la mention
Hard resetting…

Ouvrir le moniteur série

Cet exemple n'affiche rien de visible, mais se contente d'adresser des données au port série. Il est possible de les visualiser dans le shell du moniteur, qui doit être d'abord compilé :
make monitor
Si vous voyez cette mention apparaître (après un certain temps de compilation et simultanément à des lignes de couleur verte) :
Hello world!
This is ESP32 chip with 2 CPU cores, WiFi/BT/BLE, silicon revision 1, 4MB embedded flash
Restarting in 10 seconds...
c'est que tout fonctionne parfaitement et que vous pouvez poursuivre vos projets de développement d'applications ESP32 pour la carte ESP32-PICO-KIT.

Eclipse

Nous avons fait nos premiers pas en tapant les commandes dans un shell bash. Si vous préférez l’IDE Eclipse plutôt que la commande make, consultez le manuel Eclipse.

Conclusion

La documentation proposée par Espressif est vraiment excellente. Toutes les instructions et les commandes présentées fonctionnent telles qu'elles sont décrites. Si vous souhaitez travailler dans des environnements moins courants, maîtriser davantage les opérations ou simplement obtenir des éléments plus détaillés, la documentation vous apportera de nombreuses informations supplémentaires, aussi bien pour le logiciel que pour le matériel.
 
3/3
Chargement des commentaires...
articles apparentés