Thomas Scherer

Batterie CMS lilliputienne

15 janvier 2019, 22:15
Batterie 3 V au format CMS.
Batterie 3 V au format CMS.
Le fabricant de composants japonais FDK prévoit de commencer à livrer, au mois de février 2019, des échantillons de ses nouvelles batterie CMS à électrolyte solide utilisant des oxydes. Le matériau constituant la cathode de cette minuscule batterie est constitué de lithium cobalt pyrophosphate (Li2CoP2O7) et a été développé conjointement avec Fujitsu Laboratories.

Avec l'émergence d'innombrables applications pour l'Internet des objets (IdO) et la création de toutes sortes de gadgets miniatures présents partout, la mise au point de sources d'alimentation mobiles aux dimensions optimales se fait de plus en plus pressante. Il devient donc crucial de donner la priorité aux caractéristiques que sont la densité énergétique, la stabilité et la sécurité des batteries, le tout au format le plus réduit possible. D'où les atouts des batteries à électrolyte solide dans l'alimentation des appareils IdO de nouvelle génération. La technologie lithium cobalt pyrophosphate (Li2CoP2O7) sert à fabriquer les cathodes de cette nouvelle batterie CMS qui a, pour elle, une haute densité d'énergie, une sécurité supérieure et une durée de vie prolongée.

FDK vient de créer à cet effet une version de batterie à électrolyte solide ultra-miniaturisée qui assure une haute tension de sortie nominale. Son format CMS permet une implantation sur circuit imprimé à l’aide de méthodes d'assemblage de composants miniatures intégralement automatisées, avec, à la clé, réduction des coûts et diminution de l'espace occupé sur la carte.

Spécifications techniques :
• Version CMS 4 x 2 x 2 mm (Long. x Larg. x Prof.)
• Tension de sortie 3,0 V
• Classe d’énergie 140 μAh
• Densité énergétique 26 mWh / cm³
• Plage de températures de fonctionnement - 20 °C à + 105 °C
• Sécurité élevée et compatibilité environnementale
• Construction à l’aide de matériaux non combustibles
• Fabrication en céramique frittée à base d'oxydes stables (sans sulfures).
 
Cette batterie s'incorpore idéalement dans les appareils mobiles basse consommation qui ont besoin d'une source d’alimentation peu encombrante, à grande capacité et pouvant fonctionner dans un large intervalle de températures. Les applications possibles concernent les terminaux IdO, l’habitronique, les alimentations de secours pour les horloges en temps réel (RTC), les mémoires SRAM et les microcontrôleurs basse consommation. Caractérisée par sa robustesse, cette batterie peut fonctionner dans des environnements exigeants, y compris dans le vide. Le fabricant prévoit de proposer des échantillons d’une version de batterie CMS de plus grande capacité dès avril 2019.
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés