Boeing en route vers Mars. «Chiche !», répond Elon Musk

3 janvier 2018, 16:40
Boeing en route vers Mars. «Chiche !», répond Elon Musk
Boeing en route vers Mars. «Chiche !», répond Elon Musk
Dennis Muilenburg, PDG de Boeing, prédit que son entreprise dépassera SpaceX, la société d’Elon Musk, dans la course vers Mars. « Chiche ! », riposte Elon Musk dans un tweet.

Dennis Muilenberg a tenu ces propos dans l’émission télévisée Mad Money, en ajoutant : « Un jour, nous irons sur Mars et je suis convaincu que la première personne à s'y rendre le fera dans une fusée Boeing ».

 

Beaucoup d’internautes spéculent quant au sens du tweet d'Elon Musk. Certains l’interprètent comme un « défi relevé », parce qu'il est convaincu que SpaceX gagnera le pari. Mais il est plus probable qu'Elon Musk souhaite vraiment que Boeing dépasse SpaceX dans cette course. Selon lui, l’humanité doit partir à la conquête de Mars et tous les moyens sont bons pour y parvenir.

Elon Musk a créé SpaceX pour coloniser Mars. Pour lui, le vol à destination de la planète rouge constitue la première étape de la transformation de l’être humain en espèce interplanétaire. L’humain pourrait ainsi survivre si la planète Terre venait à périr. Déjà en 2001, il se demandait quand on enverrait un terrien sur Mars. « Pour trouver la réponse à ma question, je suis allé sur le site de la NASA », confie Musk en 2013 dans un interview avec Salman Khan. « Et j’ai découvert que la NASA n’avait aucun plan pour envoyer un terrien sur Mars, même pas pour retourner sur la Lune ».

Vie terrestre sur Mars

Le PDG de SpaceX part alors du principe que personne ne veut investir dans les vols spatiaux parce que l’espace ne passionne plus. Il se propose de changer la donne avec son projet Mars Oasis. À l’aide d’une fusée, il veut envoyer une serre et des semences sur la planète rouge pour y cultiver des plantes. Les images des premiers éléments de vie terrestre sur Mars devaient raviver la fièvre de l’espace des années 60.

Avec le produit de la vente de PayPal soit 165 millions de dollars, Elon Musk se met donc à la recherche d’une fusée. Celle-ci se révèle bien plus coûteuse que prévu. Il décide de consacrer la moitié du montant de la vente de PayPal à ce projet et constate, au cours de ses recherches, que les différents composants d’une fusée (aluminium, titane, cuivre) ne représentent que 2 % du prix de revient.
 

Je m'abonne
Abonnez-vous à l'étiquette thématique Elektor Ethics pour être averti dès qu'une information relative à ce sujet sera publiée par Elektor !


Là où il y a une volonté, Elon Musk cherche un chemin

Il découvre également autre chose : en fait, les terriens s’intéressent toujours à la recherche spatiale. « Je pensais que les gens n’avaient plus cette volonté. Mais la volonté naît de la conviction qu’il existe un chemin. Je me suis donc dit qu’il fallait chercher le chemin. Est-il vraiment si compliqué de construire une fusée ? ».
Selon Elon Musk, la réponse à cette question est liée aux possibilités de combiner efficacement les différents composants d’une fusée. « J’ai rencontré de nombreux experts pour savoir si quelque chose m’échappait. J’ai constaté que non et j’ai donc décidé de lancer SpaceX ».

Qui va gagner la deuxième manche de la course à l’espace ?

Lors du Congrès international d’astronautique qui s’est tenu en septembre 2017, Elon Musk annonce que sa puissante fusée Falcon 9 (Big Falcon Rocket ou BFR pour les connaisseursamènera les premiers terriens sur Mars d’ici 2024.
De son côté, Dennis Muilenberg a annoncé, lors de l'émission Mad Money, que le lanceur spatial lourd américain développé par la NASA, et fabriqué par Boeing, en était au stade de l’assemblage final. Prévu pour 2019, le premier essai en vol consistera à se placer en orbite autour de la Lune. « Je suis convaincu que nous enverrons un vaisseau habité sur Mars d’ici la prochaine décennie », a confié Dennis Muilenburg.
Qui sera le premier terrien à marcher sur Mars ? Pour Elon Musk, peu importe. La mission Mars Oasis est accomplie, car la colonisation de la planète rouge est de nouveau à l’ordre du jour.

La fusée Falcon 9 de SpaceX se pose sur une barge le 14 janvier 2017. Photographie : SpaceX, domaine public.
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés