Eric Bogers

Capteur de circulation sanguine biodégradable, sans fil ni batterie

23 mars 2019, 16:28
Capteur de circulation sanguine biodégradable, sans fil ni batterie
Capteur de circulation sanguine biodégradable, sans fil ni batterie
Des chercheurs de l’université Stanford (Californie, États-Unis) viennent de développer un capteur pour surveiller les suites d'une opération de chirurgie vasculaire. Décrit dans un article de la revue Nature Biomedical Engineering, le dispositif mesure la circulation sanguine dans une artère. Biodégradable, le capteur fonctionne sans fils ni batterie. Il est donc compact, ne nécessite pas d'extraction et émet une alerte lorsque la circulation sanguine se bloque.

Circulation sanguine

La mesure de la circulation sanguine est essentielle pour de très nombreuses interventions médicales. Un capteur biodégradable sans fil est donc particulièrement avantageux pour les spécialités chirurgicales, notamment les interventions vasculaires et cardiaques, les transplantations et les opérations de reconstruction. Ce dispositif permet d'améliorer les soins post-chirurgicaux prodigués au patient en lui épargnant de revenir régulièrement à l'hôpital.

Le temps est compté

Il est important de contrôler la réussite d'une opération vasculaire car lorsque les premiers symptômes surviennent, il est souvent trop tard. Dans ce cas, le patient doit être de nouveau opéré, avec tous les risques que cela comporte. Ce nouveau capteur va permettre aux médecins de surveiller le patient à distance et d'intervenir très rapidement si besoin.

« Circulation ou pas, telle est la question... »

Le capteur est enroulé autour de l'artère en cours de cicatrisation (voir l’illustration) à l'intérieur de laquelle la circulation sanguine pulsée exerce une pression. La capacité électrique du capteur évolue en fonction de sa déformation. Les médecins peuvent alors mesurer cette modification à l’aide d'un dispositif proche du corps, mais à l'extérieur. Ainsi, l'antenne du capteur entre en résonance, de manière similaire à un scanner RFID.

Ce capteur est en réalité une version sans fil de la technologie développée pour des prothèses tactiles.

Source : Université Stanford
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés