congatec soutient totalement la spécification SMARC 2.0

30 juin 2016, 00:00
Christian Eder a joué un rôle majeur dans la rédaction de la spécification SMARC 2.0.
Christian Eder a joué un rôle majeur dans la rédaction de la spécification SMARC 2.0.
congatec annonce son soutien total à la nouvelle spécification SMARC 2.0 que le SGET (Standardization Group for Embedded Technologies e.V.) vient de présenter il y a quelques jours. Cette adaptation technologique majeure va agrandir l'offre de Computer-on-Module de congatec avec une nouvelle solution positionnée entre Qseven et COM Express Les premiers modules congatec SMARC 2.0 ainsi que les cartes porteuses et les starter kits avec logiciel, driver et BIOS seront disponibles en août.
 
Le soutien de ce standard par congatec n'est pas une surprise car congatec a joué un rôle majeur au sien du SGET en développant la spécification SMARC 2.0. Cette nouvelle spécification annonce une étape décisive dans la technologie embarquée Computer-on-Module et est spécialement conçue pour les petits systèmes IoT et multimédia.
 
Christian Eder, directeur du marketing chez congatec, membre du Board SGET et rédacteur de la spécification SMARC 2.0, s'exprime sur l'importance de cette nouvelle spécification : "La révision 2.0 a permis à SMARC d'atteindre un excellent niveau de qualité et nous la recommandons sans réserve à nos clients. Les problèmes connus des versions précédentes, comme le bloc de fonctions alternatif trop aléatoire a été enlevé pour faciliter l'accès à la technologie SMARC et assurer une disponibilité à long terme. La SMARC 2.0 dispose de toutes les qualifications pour devenir un nouveau standard de module promis à un grand avenir et conquérir une part de marché significative".
 
"Avec congatec dans le rôle du rédacteur, nous avons pu apporter les améliorations qu'il manquait à cette nouvelle spécification", a déclaré Jason Carlson, CEO de congatec AG, qui explique aussi qu'"En tant que leader EMEA des Computer-on-Modules, nous avons mis nos connaissances et notre expérience au service de la spec SMARC 2.0 qui prendra en charge les besoins du marché pour les nombreuses années à venir. Nous considérons SMARC 2.0 comme complémentaire à nos différentes offres Qseven et COM Express et en supportant ces trois plates-formes, notre offre est assez vaste pour répondre aux besoins toujours plus grands de nos clients".
SMARC 2.0 propose de nombreuses E/S série ainsi que des interfaces IoT, réseau et vidéo et cible donc une large gamme d'applications IoT multimédia et graphiques.
SMARC 2.0 est bien positionné entre un robuste standard Qseven ultra basse consommation et un standard COM Express riche en fonctions pour des designs embarqués haute performance intégrant des serveurs Edge et Fog.
 
Atouts techniques du SMARC 2.0
En franchissant cette étape importante entre SMARC 1.1 et 2.0, SMARC a clairement défini sa position sur le marché des modules COM. La SMARC 2.0 s'adresse principalement aux applications multimédia avec les 314 broches du connecteur MXM 3.0, ses nombreuses interfaces multimédia permettant jusqu'à quatre sorties vidéo,  2x 24 bits LVDS / eDP / PIPI FSI plus HDMI/DP+ et DP++. De plus, elle dispose de deux interfaces caméra MIPI et deux interfaces audio via HDA et I2S. La SMARC 2.0 possède également des ports USB supplémentaires (jusqu'à 6 ports USB avec 2x USB 3.0), un deuxième port Ethernet pour des connexions IoT verticales, une quatrième voie PCI Express et 1 x eSPI. Les interfaces obsolètes comme les ports parallèles pour la caméra et l'affichage, le bloc de fonctions alternatif, la suppression du module eMMC, SPDIF et un des trois canaux I2S.
 
Chargement des commentaires
articles apparentés