elektor start-up challenge : rencontres de trois types

3 octobre 2019, 12:00
elektor start-up challenge : rencontres de trois types
elektor start-up challenge : rencontres de trois types

Une compétition, c'est d'abord une rencontre. Si l'on en croit l'étymologie de ce mot, c'est à la fois un « coup de dés » auquel le hasard n'est donc pas étranger, et un combat. Où triomphe donc le plus fort, en principe. Le challenge, vieux mot français aussi, signifie défi, ou débat et même chicane. Une espèce de tournoi moderne, sans chevaux ni armures, sans tambour ni trompette, mais avec une sono, des micros, un très grand écran, de la vidéo, de jolis minois, et du panache, puis tout à la fin, du champagne ! Et parfois un arrière-goût amer pour ceux qui repartent bredouilles.

Guerre des nerfs et nerf de la guerre

C'est un fait indubitable, l'elektor start-up challenge 2019 qui s'est terminé la semaine dernière au Forum de l'électronique, à Paris, a été un lieu de rencontres. Des rencontres de trois types : techniques, humaines et économiques enfin, car il ne faudrait pas oublier le nerf de la guerre. Les trois gagnants emportent en effet un budget total de 45.000€ au service de leur notoriété future, et le premier prix inclut le ticket d'entrée à la prestigieuse compétition d'envergure internationale Fast Forward qui se tiendra l'an prochain à Munich sur elektronica, le plus grand salon mondial de l'électronique.

L'esprit de rencontre émane aussi de la diversité professionnelle des membres du jury, conjuguée avec la diversité des jeunes entreprises en compétition. Voici les trois propositions retenues au palmarès de cette rencontre. Les jurés, MM. Didier Letourneur d'Arrow Electronics, Michel Marceau, de Cap'Tronic, Jérôme Letu-Montois de GL-Events et Don Akkermans d'Elektor, étaient invités à noter les concurrents en fonction de cinq critères : innovation, originalité, durabilité, faisabilité, présentation. Le classement final résulte de l'addition des points par Clemens Valens d'Elektor, président du jury,

Premier prix (20.000 €) : UNISWARM

https://uniswarm.eu/  pour son système de développement accéléré rapide de robots en essaims

Sur le marché de la robotique, UniSwarm se spécialise dans la conception de sous-ensembles électroniques à forte valeur ajoutée avec deux types d’offres : conception et fabrication de plusieurs gammes de produits d'une part,  vente d’un service de personnalisation de ces produits d'autre part. L'offre de cartes électroniques pour la robotique mobile est répartie en 7 gammes, avec des capteurs intelligents, de contrôle de mouvement et de déplacement, de gestion de l’énergie, des systèmes d’E/S et des outils de développement. Ces produits seront disponibles sur étagère et certifiés.
Le service d’aide à la conception sur mesure de l’électronique robotique vise à propose une personnalisation pour les besoins les plus exigeants, de même que le développement de logiciel embarqué. À court terme, UniSwarm va mettre en place une ligne de production de cartes électroniques en grandes séries à Clermont-Ferrand.

Deuxième prix (15.000 €) : BIOMAREL 

http://biomarel.com/ pour ses techniques de communication qui visent à réduire les obstacles du handicap

Le BMCONNECT est un dispositif médical d'assistance à la communication pour le retour à l'autonomie de personnes en situation de handicap. Cet accessoire de communication polyvalent, sans fil, évolutif, ergonomique et discret,  est compatible avec les supports informatiques et les systèmes d’exploitation courants (ordinateurs, tablettes, téléphones, etc. sous Windows, Linux, Apple, Android). Il commande un appareillage existant (ordinateur p.ex.) en utilisant uniquement la tête. Il améliore donc la vie de personnes en situation de handicap en leur permettant de communiquer avec leurs proches, de lire (liseuse), d’utiliser l'internet et les réseaux sociaux.
Vendu en kit avec un gyroscope et 3 contacteurs, il est adapté et adaptable à tous selon le stade et le handicap. Il permet de se déplacer sur le système informatique grâce au gyroscope et de cliquer à l’aide d’un contacteur actionné par le sourcil, le menton ou le souffle.

Troisième prix (10.000 €) : HUBLEX

​www.hublex.fr pour ses véhicules légers de transport de personnes, avec ou sans charge, sur sites industriels

HUBLEX conçoit pour de grands sites industriels et logistiques des véhicules légers à usage uniquement professionnel. Ces gyropodes et triporteurs permettent aux employés de parcourir plus de 15 km par jour avec ou sans transport de charge. Les solutions HUBLEX sont protégées dans leur ensemble par 5 brevets internationaux et plusieurs dépôts de dessins et modèles. Leur utilisation professionnelle sans défaillance dans des milieux contraignants durant plus de 1000 h par an répond aux exigences de sécurité et de productivité des employés. Les contraintes techniques sont sévères : utilisation 24h/24h, dispositif homme-mort, avertisseurs visuels, avertisseurs sonores, détection de chocs etc.
Les lecteurs familiers d'Elektor noteront avec intérêt que les véhicules Hublex ont un lointain ancêtre commun : le gyropode ElektorWheelie, utilisé il y a une dizaine d’années pour, entre autres, des projets pédagogiques de l’IUT de Cachan.

Elektor félicite les gagnants et tous les participants, et remercie ses partenaires Arrow, Cap'Tronic et Forum de l'électronique.

Chargement des commentaires...
articles apparentés