Enregistrer des images 3D avec un téléphone

6 août 2015, 11:00
Bevel n'est pas trop encombrant par rapport à un téléphone.
Bevel n'est pas trop encombrant par rapport à un téléphone.
Ne serait-il pas merveilleux de capturer des événements quotidiens pour ensuite les partager en 3D ? Bevel est un accessoire qui se connecte à des appareils iOS ou Android via la prise casque et permet aux utilisateurs d’enregistrer des images en trois dimensions, sans avoir beaucoup plus à faire que pour une simple photo en 2D. Le dispositif contient un laser inoffensif pour les yeux avec lequel le photographe balaie le relief du sujet pour relever les informations de profondeur, tandis que la caméra de l'appareil mobile prend une photo normalement. La distance optimale jusqu’au sujet est actuellement d'environ un mètre, mais une version future pourra enregistrer des bâtiments, voire des villes entières.
 
L'image résultante peut alors être visionnée sur l'application Bevel (= surface oblique ou biseau, en anglais) ou sur Cashew, l’application de Matter and Form, l’entreprise canadienne qui a créé Bevel. Ces applications permettent aux utilisateurs de partager des photos 3D sur Internet. Il y est possible de faire pivoter les images, de les transformer en GIF animés ou de les sauvegarder pour les utiliser plus tard dans une animation ou un projet d'impression 3D.
 
La qualité de l'image dépendra du choix de l'appareil auquel Bevel sera couplé. Matter and Form recommande un appareil doté d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Comme le dispositif est alimenté par sa propre batterie rechargeable, il ne videra pas celle de l'appareil mobile auquel il est connecté. Non moins remarquable que ces caractéristiques techniques devrait être le prix de Bevel annoncé par le fabricant, inférieur à 50 € ! Le lancement est prévu pour le début de l'année prochaine
Chargement des commentaires
articles apparentés