Jan Buiting

Les batteries Li-ion ne prennent plus l'avion

13 février 2016, 18:13
Le risque : l’emballement thermique.
Le risque : l’emballement thermique.
Un groupe d’experts désigné par l’Organisation des Nations Unies a conclu que les accumulateurs au Li-ion pouvaient déclencher des incendies susceptibles de détruire un avion. L’ONU recommande donc une interdiction à l’échelle internationale du transport des batteries au lithium par avion de ligne. Environ 30 % des batteries fabriquées sont expédiées par voie aérienne.
 
L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a de son côté soumis une proposition de levée de l’interdiction conditionnée par le développement de nouveaux emballages garantissant un niveau de sécurité acceptable. Son approbation sera décidée à la fin du mois par le président du Conseil de l’OACI.
 
L’agence gouvernementale américaine Federal Aviation Administration (FAA) a montré qu’une seule batterie défectueuse ou endommagée pouvait subir un emballement thermique, autrement dit voir sa température augmenter de façon incontrôlée. D’après les résultats de l’agence, la chaleur dégagée par une telle batterie pourrait déclencher un emballement thermique de tout le fret.
 
Dans les essais menés par l’agence FAA avec des batteries entreposées dans des containeurs, les batteries surchauffées ont libéré des gaz dont l’explosion a soufflé les portes des containeurs et projeté en l’air les batteries. [HM]
Chargement des commentaires
articles apparentés