Les automobiles hautement automatisées sont dangereuses

8 janvier 2018, 15:07
Les automobiles hautement automatisées sont dangereuses
Les automobiles hautement automatisées sont dangereuses

Avec la génération actuelle de voitures automatisées, le conducteur doit maintenir une attention constante et intervenir, si nécessaire. D’après la thèse de doctorat de Daniël Heikoop (université technologique de Delft), cette tâche est très fatigante, lorsque le conducteur n'est pas actif, et entraîne souvent une vigilance insuffisante.

Convoi de véhicules

La circulation en convoi est souvent citée pour résoudre les problèmes d'encombrements sur les autoroutes. Dans cette configuration, les véhicules autonomes se suivent de manière très proche, en colonnes. Selon Daniël Heikoop de l'université technologique de Delft, il s'agit en réalité d'une mauvaise idée.
 

Automatisation

Les véhicules sont de plus en plus automatisés. Il devient donc crucial de comprendre comment se comportent les conducteurs lorsqu'ils sont au volant d'une voiture de ce type. Les véhicules équipés de systèmes d’alerte de franchissement involontaire de ligne ou de régulation de distance, par exemple, apportent une assistance au conducteur, mais l'obligent en outre à une vigilance permanente pour réagir en cas de situation dangereuse ou de dysfonctionnement du système.


Endormissement

Selon l'étude réalisée par Daniël Heikoop, cette supervision passive est extrêmement fastidieuse et provoque l'endormissement du conducteur. Pour le constater, il a examiné l'état psychologique de conducteurs au cours de trajets de 35 minutes, effectués à bord de véhicules Tesla autonomes. Alors que la seule chose qui était demandée aux conducteurs était de concentrer leur attention, il est apparu qu'ils avaient tendance à s'endormir.

Le chercheur a donc conclu que la conduite de véhicules extrêmement automatisés en demandant une vigilance constante au conducteur constituait une situation très dangereuse. Il semble que la conduite en convoi permette à la fois de réduire la consommation de carburant et le risque de bouchons, mais il serait préférable d'introduire ces fonctions lorsque les véhicules seront réellement totalement autonomes. La génération actuelle de ces véhicules n'est tout simplement pas suffisamment fiable.
(Source : université technologique de Delft)

Chargement des commentaires...
articles apparentés