Moto imprimée en 3D

17 juin 2016, 15:17
La Light Rider.
La Light Rider.
Avec un poids de 35 kg, une puissance de 6 kW et un couple de 130 N-m (newton mètre), cette étonnante moto électrique d’APWorks (filiale du groupe Airbus) affiche le rapport puissance-poids d’une voiture de sport. Bien que la Light Rider ne dépasse pas 80 km/h, son accélération de 0 à 45 km/h en 3 s et sa manœuvrabilité feront certainement rêver plus d’un coursier. Son autonomie est de 60 km et elle est bien sûr tout électrique.


Le cadre a été fabriqué par application de couches de 60 microns d’un matériau appelé Scalmalloy. Cet alliage d’aluminium spécialement conçu par l’entreprise résiste à la corrosion et combine la légèreté de l’aluminium et la résistance spécifique du titane. Pour obtenir un cadre affichant à la fois un poids minimal et une robustesse maximale, les ingénieurs d’APWorks ont écrit un algorithme s’appuyant sur divers principes biologiques, notamment de structure et de croissance naturelle. Le résultat de cet algorithme « bionique » est une sorte d’exosquelette de seulement 6 kg. La technologie 3D employée a par ailleurs permis de réaliser un cadre creux, et donc d’y passer et incorporer les câbles et autres points de fixation.
Pour l’instant fabriquée en série limitée, la Light Rider peut être précommandée sur le site d’APWorks.
 
 
Chargement des commentaires
articles apparentés