Rédaction Web

Un accu qui ne manque pas de sel

3 décembre 2015, 11:20
Un accu qui ne manque pas de sel
Un accu qui ne manque pas de sel
Une étape importante dans l’alimentation avec des piles rechargeables pourrait être franchie grâce à un élément beaucoup plus abondant et moins cher que le lithium. Pour la première fois, une batterie a été mise au point en utilisant des ions de sodium dans la norme industrielle 18650, le format utilisé dans les batteries d’ordinateurs portables ou des lampes de poche à LED.
 
Cette nouvelle batterie sodium-ion est directement inspirée des accumulateurs lithium-ion. Comme les ions lithium dans les batteries lithium-ion, les ions sodium se déplacent d'une électrode à l'autre à travers l'électrolyte au cours de cycles de charge et d'utilisation, sans modifier les matériaux de la batterie. Les chercheurs du CNRS gardent le secret quant à ces matériaux spécifiques, mais les performances du prototype sont prometteuses. Ils annoncent une densité d'énergie de 90 Wh/kg et une durée de vie de plus de 2 000 cycles de recharge. Par comparaison, une batterie lithium-ion typique fournit environ 110 Wh/kg et rend l’âme après environ 1 200 cycles de recharge.
 
Par rapport au lithium, le sodium présente l'avantage d'être bien plus abondant. L'équipe espère mettre des piles de sodium-ion sur le marché européen dès que possible. L’adoption du format 18650 fournit une preuve de concept et a permis à l'équipe du CNRS de comparer les performances de ses batteries avec celles de format similaire déjà disponibles sur le marché. Cependant, d'autres formats devront être mis au point pour répondre à de nouvelles exigences.
Chargement des commentaires
articles apparentés